Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Futur aéroport Un pylône saboté et un automobiliste agressé sur la Zad

5 17.09.2014 17:10
Vigneux-de-Bretagne, hier matin : les câbles du pylône-relais ont été sectionnés.

Vigneux-de-Bretagne, hier matin : les câbles du pylône-relais ont été sectionnés.

Photo PO

Surprise hier matin pour les techniciens chargés de remettre en état un pylône-relais SFR situé sur la zad du projet de futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, au lieu-dit La Grée, sur la commune de Vigneux-de-Bretagne. La veille, ils avaient débuté le chantier de remise en état des installations qui, en juillet, avaient été la cible d'un sabotage. Mais en arrivant sur place, hier matin, les techniciens ont découvert que le pylône avait de nouveau été saboté : câbles coupés et arrachés, local transfo forcé... Les travaux ont été interrompus et une plainte a été déposée.
Par ailleurs, mardi, un habitant de Vigneux qui passait en voiture « à vitesse très réduite » sur le chemin de Suez, toujours sur la Zad, a été agressé par deux personnes qui lui ont jeté des pierres et menacé avec une machette.

Plus d'informations dans Presse Océan du jeudi 18 septembre

Commentaires (5)

Précisions ....
GEORGIO47 jeu, 18/09/2014 - 12:34

Précisions :
-les indemnités a payer en cas d'abandon du projet sont plus près de 200 millions ....pour ne rien avoir !...sans parler des 1000 a 2000 emplois non crées en cette période de chomage intense
-Parler d'extension sur l'Aéroport actuel est une "escroquerie intellectuelle "des opposants : comment , en particulier , faire une extension dans une Zone Natura 2000 ...?????
-Les Régionales redémarrons le Projet et ....dans le pire des cas, dans 4-5 ans il faudra remettre en urgence le dossier sur la Table sinon déclin de notre Territoire .
- se permettre d'avancer qu'avec quelques subventions aux PME on les "endormira" ..; marque une nouvelle fois la méconnaissance totale de l'auteur(Cyril ) sur les entreprises .Nous ne sommes pas tout a fait dans un régime totalitaire pour "faire taire en ...payant " ! Par contre les PME exportatrices ont encore une liberté : celle d'aller ouvrir une structure d'Export a Londres (ou ailleurs )si ce n'est déja fait . Posez-vous la question pourquoi les réunions concernant l'implantation en Angleterre font le plein dans la région ?

La vérité Georgio
Cyril jeu, 18/09/2014 - 14:48

En réponse à GEORGIO47 - Précisions ....

Les 1000 à 2000 emplois crées seront des CDD et non des CDI : c'est comme une personne qui boit une bière, puis une autre et encore une autre.
Au final, ça finit par coûter cher sauf si on fait travailler gratuitement les ouvriers du chantier de l'éventuel aéroport.

La résiliation du projet d'aéroport se fera à l'amiable comme dans la plupart des résiliations.
Il faudra envoyer la facture aux fonctionnaires qui ont négocié les clauses présentes dans le partenariat Public Privé avec Vinci : ce ne sont ni les ZADistes ni les contribuables comme vous et moi qui sommes intervenus sur l'élaboration du partenariat Public Privé.

Au passage, la Loire Atlantique s'est toujours développée sans une structure aéroportuaire internationale et continuera à se développer sans : il faudra développer les accès (échangeurs), de rétablir la circulation dans le centre ville et éviter le "naufrage" du Carré Feydeau en plus du naufrage aéroport NDDL pour créer des emplois.
Sans aéroport, la ville de Nantes est créatrice d'emplois.
Pas besoin donc de PME spécialisées dans le secteur de l'exportation pour exporter notre savoir faire à travers l'Europe et à travers le monde, et de créer des emplois.
Aucun patron n'est indispensable à une ville à taille humaine comme Nantes ni dans la plupart des villes dans le monde : par conséquent, si un patron de PME veut partir, on lui souhaitera bon vent.

Quant aux subventions accordées aux PME, c'est un sujet sensible : comme tout sujet sensible et bien qu'on ait une spécialisation dans le domaine de l'entreprise, il n'est pas bon d'en parler sous peine de se faire infantiliser ; un grand classique en France notamment...
Heureusement qu'il y a aujourd'hui PO et les réseaux sociaux pour relayer ce type de sujet...

Pour autant, je ne t'en veux pas Georgio :)

Zone A Délaisser
Cyril jeu, 18/09/2014 - 09:14

Il vaut mieux investir quelques millions dans l'indemnisation de Vinci que dépenser plusieurs centaines de millions d'euros dans un équipement obsolète et pas fiable : il suffit de voir ce qui se passe avec l'aéroport de Berlin censé transporter infiniment plus de passagers que celui de Nantes et dont les surcoûts sont déjà considérables (multiplié par 2) !

Les politiques de tout bord ont progressivement transformé cette Zone si paisible auparavant en un champ de bataille, ou plutôt un champ tout court car des plantations ont de nouveau été effectuées récemment.

Pas de décisions politiques, pas de mouvements, et donc pas de travaux.
Pour une fois d'accord avec Breslau, les politiques trouveront un énième prétexte pour ne pas donner suite au projet tout en endormant les PME à coups de subventions pour faire passer la pilule.

Pirouette
pat.guez1 mer, 17/09/2014 - 23:38

C'est incroyable: on parle ici dans cet article d'une voie de fait caractérisée et nous voilà encore avec le commentaire copié-collé mille fois récité par bien d'autres opposants.

Enterrement en catamini
breslau54 mer, 17/09/2014 - 22:52

Plus le temps passe et plus la perspective de voir se construire cet aéroport s'éloigne. Les socialistes doivent assurer leur alliance avec EELV pour 2017. Jean-Marc Ayrault n'a à présent plus guère de prise sur les grandes décisions nationales. La situation économique et la nécessité de faire des économies seront les prétextes rêvés dans quelques mois pour enterrer en catimini Notre-Dame-des-Landes. Pourtant le dernier soubresaut du défunt projet fera mal aux portefeuilles des contribuables car il faudra indemniser Vinci et tous les autres, au bas mot 100 millions d'Euros. Un exemple de plus de l'incurie et de l'incompétence de la technocratie française !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.