Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Retour des gens du voyage à Cholet : Bourdouleix évoque Hitler

3 22.07.2013 12:41
Exédé par le retour des gens du voyage à Cholet, Gilles Bourdouleix a évoqué l'extermination nazie

Exédé par le retour des gens du voyage à Cholet, Gilles Bourdouleix a évoqué l'extermination nazie

Photo Le Courrie de l'Ouest

Le retour des gens du voyage à Cholet (Maine-et-Loire) a conduit le député-maire UDI de Cholet, Gilles Bourdouleix à évoquer dans un échange à bâtons rompus l'extermination nazie, peut-on lire dans les éditions datées de ce lundi 22 juillet du Le Courrier de l'Ouest.

Environ 150 caravanes occupent depuis dimanche soir un terrain agricole qui jouxte le stade de la Treille. Gilles Bourdouleix, élu centriste, a fait face durant une heure aux membres de la mission évangélique. Excédé par les saluts nazis et les accusations de racisme des gens du voyage, le député-maire Gilles Bourdouleix, provocant à son tour, marmonne entre autres : « Comme quoi, Hitler n’en a peut-être pas tué assez… », avant d'assurer qu'il démissionnerait ce lundi soir si le préfet refusait de faire évacuer le terrain par les forces de l'ordre.

Plus d'informations et la bande-sonore sur le site courrierdelouest.fr

Il n’y a pas qu’à Cholet que l’accueil des gens du voyage tourne cet été au vinaigre. Le 9 juillet, le maire UMP de Guérande qui ne s'est livré, lui, à aucun dérapage verbal avait toutefois ouvert le bal "symbolique" des démissions pour faire pression sur les pouvoirs publics.

Commentaires (3)

M BOURDOULEIX a certes dérapé
PRESSO lun, 22/07/2013 - 19:26

M BOURDOULEIX a certes dérapé et le journaliste du Courrier de l'Ouest tiens là le scoop de sa carrière, tout de même, je pense qu'on ne met pas assez en avant la bêtise de ceux qui l'ont provoqué (insultes, salut Hitlérien...) et qui avant tout enfraignent les lois. M BOURDOULEIX est un politicien de terrain, courageux de prendre les problèmes à bras le corps. Je trouve ce journalisme à sensation dégoûtant. Je pense que cela ne va pas créer de vocation pour être élu local, être maire cela a beaucoup de mérite face à tout les problèmes de société. Ce ne sont pas les politiques d'en eux qui se mouillent autant...

Ouh là !
Sam44 lun, 22/07/2013 - 15:25

...il n'y va pas de main morte Monsieur Bourdouleix !
Je suis d'accord sur le fait que les Maires sont impuissants aux arrivées massives des gens du voyage et à cette impression d'être pris en otage lorsqu'ils occupent illégalement un terrain.
Maisl il y a une différence entre montrer son agacement au point de vouloir démissionner et sortir des horreurs pareilles !

Il aurait été fils de déporté, il n'aurait pas cet écart de parole fortement condamnable. La communauté des gens du voyage n'est pas peuplée de Saints(es) mais elle ne mérite pas une telle violence de propos.

Il dément ses propos...
Kryssian Wigbhert lun, 22/07/2013 - 17:49

En réponse à Sabrina de Couëron - Ouh là !

Le maire de Cholet dément avoir prononcé ces mots et prétend que c'est un "bidouillage" de journaliste... Hum, je veux bien, mais c'est quand même un peu gros. Je ne vois pas un journaliste capable d'une telle bêtise.
Il ferait mieux de présenter des excuses et de s'en tenir là.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.