Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Gouvernement Le député de Rugy (EELV) approché et vite échaudé

1 27.08.2014 06:00
François de Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique.

François de Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique.

ARCHIVES PO-NATHALIE BOURREAU

François de Rugy, député écologiste de Loire-Atlantique, ne le cache pas : à l’instar d’autres collègues Verts parlementaires, il a eu « des échanges personnels » avec Manuel Valls (PS) à l’occasion de la composition du nouveau gouvernement. « Nous sommes dans la majorité de gauche, rappelle l’élu nantais. La situation est suffisamment grave pour que l’on ne fasse pas la politique de l’autruche. Il était logique de voir s’il était possible de faire avancer les positions écologiques au sein du gouvernement. Mais les discussions ont tourné court. Là, contrairement au mois d’avril, lors de la nomination du Premier ministre, il n’y avait pas beaucoup de discussion possible sur la feuille de route du gouvernement. »  

Le député écologiste déplore ce « remaniement cosmétique », fondé sur « une base politique rétrécie », qui ne s’accompagne « manifestement d'aucune inflexion économique ou sociale et semble loin d’apporter la réponse attendue par les Français ». L’élu se dit aussi inquiet de voir que « le toilettage du casting gouvernemental a pris sa source dans une crise politique dont on se serait bien passé. Il est tout de même assez préoccupant de voir, au bout de cinq mois, un ministre important, celui de l’Economie, prendre d’un seul coup le contre-pied de la politique dans laquelle il semblait s’être engagé. L’attitude d’Arnaud Montebourg m’a beaucoup surpris car prendre la responsabilité d’ouvrir une crise politique, dans le contexte actuel difficile, me semble assez déplacé. »

Même si le gouvernement Valls 2 est destiné à durer, la question du retour des écologistes au sein de l'exécutif, « se posera tôt ou tard au président Hollande », donc avant la fin du quinquennat, estime François de Rugy.

Réaction à retrouver dans Presse Océan ce mercredi.

Commentaires (1)

de Rugy ,une fois de plus déçu
observateur44 mer, 27/08/2014 - 19:01

et decevant.... Réduire la composition de ce nouveau gouvernement à un simple problème de "casting", c'est pratiquer la même approche de la politique que celle de Montebourg, celle de la politique spectacle. Loin de constituer un simple casting, ce gouvernement illustre une volonté ferme et déterminée de tourner le dos à l'archéo-marxisme rampant qui a encore les faveurs d'une certaine gauche en retard d'un siècle. Ce gouvernement est visiblement et quasi officiellement " social démocrate" et ceux qui lui dénient un cap et un projet politique sont aveugles ou de mauvaise foi.
En posant la question de confiance à l'occasion de son discours de politique générale, Valls va contraindre les opposants de tous poils, de gauche et de droite, à se dévoiler. Ou ils accepteront les sacrifices nécessaires au redressement du pays, ou ils disparaitront et seront rendus responsables de l'inévitable dissolution .
Bon vent à Valls et son équipe !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.