Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Grand Ouest Au Mans, l'élection présidentielle entâchée : 4 079 Manceaux radiés

0 25.04.2017 11:21
170 personnes ont galéré dimanche au tribunal d'instance afin de pouvoir voter.

170 personnes ont galéré dimanche au tribunal d'instance afin de pouvoir voter.

Archives/Le Maine Libre

Au Mans, le premier tour de l'élection présidentielle a été entaché d'un problème de radiation massif des électeurs.

Mauvaise surprise pour plusieurs centaines d’électeurs manceaux dimanche. Au moment de se présenter à leur bureau de vote habituel ils n’ont pas eu le droit de déposer un bulletin dans l’urne. Motif : ils avaient été radiés des listes électorales.

Ce phénomène a, cette année, pris une ampleur inhabituelle au point de provoquer un véritable bouchon au tribunal d’instance du Mans, avec une attente dépassant parfois trois heures.

Résultat : colère et parfois même impossibilité de voter à ce premier tour.

Jamais une telle situation ne s’était produite. Il semble que la commission administrative chargée de cette tâche ait été particulièrement vigilante. Un changement d’adresse non signalé était suffisant pour que la sentence tombe.

Mais ces 170 personnes n'étaient semble-t-il que la partie visible de l'iceberg.

Après vérification, le nombre de Manceaux touchés a été beaucoup plus important : 4 079 radiés depuis la dernière élection régionale de décembre 2015.

Pour rattraper le coup dès le second tour du 7 mai prochain, la ville va « mettre en place une procédure », souligne Lydia Hamonou-Boiroux, adjointe à l'administration citoyenne. Procédure qui fera l'objet d'une communication spéciale en milieu de semaine.

Explications dans Le « Maine Libre » daté de ce mardi 25 avril.

A lire également sur ordinateur, tablette et smartphone

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.