Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Sarthe Insolite : un motard disparu quatre jours retrouvé vivant grâce à Google

1 26.07.2016 15:55
Vendredi matin, au départ la famille du motard avait organisé des recherches

Vendredi matin, au départ la famille du motard avait organisé des recherches

Photo Le Maine Libre

La famille d'un motard sarthois disparu a fini par le retrouver quatre jours après, toujours vivant dans un champ, grâce l'historique de ses positions enregistrées sur son compte Google !

Marié, père de deux enfants, Eric Luxereau, 38 ans, était porté disparu depuis mercredi matin. Selon nos confrères du Maine Libre, cet habitant de Surfonds est parti au travail à moto aux alentours de 7 h 30. À Semur-en-Vallon pourtant, ses collègues ne l’ont jamais vu. Cécile, sa compagne pense à l’accident : "j’ai commencé par faire les fossés entre Surfonds et Semur-en-Vallon, puis j’ai fait le tour des hôpitaux et j’ai fini par contacter la gendarmerie." Au bout de 48 heures, le procureur autorise les recherches. Son téléphone portable le localisait dans la Sarthe et dans le Loir-et-Cher. Vendredi, au départ de Surfonds (Sarthe), sa famille organise des recherches qui s'avèrent vaines.

Les données de la gendarmerie moins fiables que Google

Et, pour cause, ces données téléphoniques n’étaient pas bonnes ! La suite est rapportée ce mardi par la radio France Bleu Maine contactée par sa femme. Déshydraté et souffrant de multiples fractures, l'homme a finalement été retrouvé samedi, vers 20 h, grâce aux données électroniques et l'historique des positions enregistrés par son compte Google. "Le quatrième jour, on espérait plus du tout trouver quelqu'un de vivant", raconte Cécile, la femme du motard retrouvé.

Elle avait toutefois une certitude : une caméra de vidéo-surveillance prouve qu’Eric était bien passé au Breil-sur-Mérize le matin de sa disparition, route qu’il emprunte pour se rendre au travail. « On a alors rameuté tout le monde et on a décidé de refaire son trajet domicile-travail. On a divisé le parcours en tronçon et on a organisé une battue à pied". C'est l'idée d'un ami qui va sauver Eric. Il demande le mot de passe Google du motard et grâce à l'historique des positions, il voit précisément où se trouve le téléphone du motard, au beau milieu d'un champ.

L’équipe ayant en charge le secteur de Nuillé-le-Jalais a aperçu des herbes couchées au niveau du champ indiqué. Le motard était là, dans un état semi-conscient mais bien vivant.

Toujours selon France Bleu, les données que possède Google sont bien plus précises que celles des opérateurs téléphoniques français. "Quant la gendarmerie les obtient, c'est à 5 Km près".

Une histoire à retrouver dans le Maine Libre du lundi 25 juillet. 

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.