Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Haute-Goulaine Ils ne veulent pas du sénateur FN de Marseille

1 07.11.2016 19:14
Pierre Bernardin se revendique citoyen, Sylvie Roudil lutte au nom de la Ligue des droits de l'Homme. PO-FT

Pierre Bernardin se revendique citoyen, Sylvie Roudil lutte au nom de la Ligue des droits de l'Homme. PO-FT

Photo PO-Frédéric Testu

Une poignée de citoyens, avec ou sans étiquette, dénonce le retour du Front National à Haute-Goulaine. « Nous sommes quatre citoyens mais nous en représentons beaucoup », se défend Pierre Bernardin lorsqu'on lui demande pourquoi l'opposition au Front National ne s'inscrit pas dans le combat électoral ou au sein d'un parti. « Nous partageons des valeurs d'ordre sociétal et humanistes », dit-il. Cette tentative isolée, Sylvie Roudil, adhérente du PS, l'exprime, elle, surtout en sa qualité de militante de la Ligue des Droits de l'Homme. Et comme Goulainaise, contrariée que le FN « revienne dans notre commune, pour un banquet aux Salons de la Louée », comme d'habitude. Dimanche, c'est Stéphane Ravier, sénateur FN des Bouches-du-Rhône et maire du septième secteur de Marseille, qui créera « l'événement » selon le site du FN.

Plus d'infos ce mardi 8 novembre dans le quotidien Presse Océan, édition Nantes Sud

Commentaires (1)

Depuis deux ans au moins
Beaulieu44 mar, 08/11/2016 - 09:46

le FN arrive largement devant le PS aux élections en suffrages exprimés... Que feront-ils si le FN arrive au pouvoir en mai 2017 ? Ils interdiront le choix de la majorité ? Ils provoqueront une guerre civile ? Ultime crime contre leur propre pays ? C'est ça la démocratie selon ce qu'il reste du PS ? Qu'Hollande plonge donc en dictature...

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.