Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Hellfest Polémique : ce que dit Xavier Bonnet (LR), maire de Clisson

0 10.02.2016 09:00
Xavier Bonnet (LR), maire de Clisson

Xavier Bonnet (LR), maire de Clisson

Voici le communiqué de presse adressé par le maire de Clisson Xavier Bonnet (LR), en pleine polémique sur les propos racistes du chanteur de Down (qui s'est publiquement excusé deux fois), et après le retrait de la subvention décidé par l'exécutif régional emmené par Bruno Retailleau (LR).

« Le maire de Clisson soutient le festival Hellfest sans équivoque. Il rappelle qu'aujourd'hui, la commune n'attribue pas de subvention financière au festival. Avant, pendant et après le festival, la ville met à disposition du personnel pour que l'événement annuel se déroule dans les meilleures conditions, et met également à disposition une petite parcelle de terrain dont elle est propriétaire sur le site même du festival. »

Xavier Bonnet évoque ses responsabilités : « Pour le maire de Clisson, il s'agit avant tout que la sécurité publique soit assurée sur le territoire de la commune de Clisson tant à l'intérieur du festival (dont l'organisation assume la charge), qu'à l'extérieur du festival (la mairie assume cette charge). Des réunions régulières sont organisées pour appréhender ces sujets avec l'organisateur, les services de l'État et la ville de Clisson. »

Précision du maire de Clisson : « Une convention de partenariat lie l'organisation du festival à la mairie de Clisson. Cette convention arrive à échéance pour l'édition 2016 (durée de 5 ans), et sera renouvelée après cette édition. »

Il rappelle enfin qu'il n'y a jamais eu de débordements depuis les débuts du festival à Clisson. « Pour ce qui concerne la programmation des groupes, cela est de la responsabilité de l'organisateur. Le maire réaffirme que depuis que le festival existe sur Clisson, il n'y a pas eu de débordements haineux, racistes ou antisémites. Les relations avec Benjamin Barbaud sont bonnes et la coopération va au-delà de toute polémique politicienne. »

« Le festival Hellfest, ajoute le maire, est aujourd'hui ancré à Clisson, la ville souhaite que les relations constructives établies avec l'organisateur soient poursuivies dans un climat serein. Si un groupe, ou un membre d'un groupe venait à être condamné par la justice, ou venait à être interdit par une décision de justice, alors ce groupe ou ce membre d'un groupe ne devra pas venir jouer à Clisson. »

« Je fais confiance à l'organisateur pour qu'aucun débordement ne soit constaté sur une des scènes du festival. Si cela devait arriver, je n'hésiterais pas à saisir les autorités compétentes. Il y a quelques années, des groupes ont été déprogrammés pour des raisons similaires, il n'y a pas de raisons que Benjamin Barbaud laisse des groupes entacher le festival par de tels agissements. »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.