Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Indemnités des élus: le vœu qui ne passe pas

2 04.04.2013 15:40
Le voeux proposé par Sophie Jozan (UMP) et son équipe ne sera pas proposé au conseil municipal

Le voeux proposé par Sophie Jozan (UMP) et son équipe ne sera pas proposé au conseil municipal

Photo PO

Sophie Jozan conseillère municipale UMP et les élus de l'opposition ont déposé un vœu, en vue du conseil municipal de ce soir, pour la réduction de 10% des indemnités de fonction des élus nantais.

"En temps de crise, cet acte de solidarité aurait été très symbolique. Mais celui-ci a été réfusé par l'ensemble des représentants des groupes politiques des élus de la majorité (PS, Verts, PC, Alternatifs...), Pascal Bolo en tête" explique Sophie Jozan qui souhaitait que les quelques 6 900 € par mois (82 800€ par an) que représente cette réduction au total, soit alloués à des actions de solidarité. "Plus que jamais il appartient aux élus de donner l'exemple et d'aider les gens en difficulté"  note-t-elle.

Une position soutenue à la commission des voeux par les élus Modem représentés par Benoît Blineau. "Ce voeu ne sera même pas présenté au vote du conseil municipal, Pascal Bolo, adjoint et président de la commission, estimant qu'il s'agit d'une démarche symbolique essentiellement politicienne et que les indemnités d'élus sont moins élevées à Nantes que dans certaines grandes villes" déplore l'élue d'opposition.

Pascal Bolo précise pour sa part: « A Nantes, nous n’avons pasattendu que l’UMP nous propose de réduire les indemnités des élus pour agir en faveur de lasolidarité, nous n’avons besoin ni d’alibi ni de nous acheter une bonne conscience » , soulignantle fort investissement de la collectivité en faveur de la cohésion sociale et pour venir en aide auxplus précaires (11 500 000€/an, près d’1 000 000€/mois)".

Commentaires (2)

Des élus pleinement investis dans leurs fonctions ?
sbastieng ven, 05/04/2013 - 09:25

Je réagis à votre article, ainsi qu'à un article similaire paru dans la presse gratuite, dans lequel Patrick Rimbert s'agace de cette polémique. Je peux citer au moins un exemple d'absence d'investissement des élus de cette ville : vendredi 22 Février, les élèves d'Aristide Briand ont semé le chaos dans le bus 42 de 16h06 reliant Nantes à Vertou. Pas un seul agent d'accueil et de prévention ce jour-là. La principale du collège à qui je m'étais plaint est la seule à avoir eu le courage de me répondre, et elle n'a d'ailleurs pas manqué, dans sa réponse, de renvoyer la balle à la mairie. Las, à la mairie, mon courriel est resté lettre morte.

mrs mmes les ELU(e)S...un petit effort !
GEORGIO47 jeu, 04/04/2013 - 18:15

Sans faire de la politique politicienne ....Cette suggestion même symbolique serait très appréciée du citoyen .Vous savez pourtant créer des Symboles ...comme les 75% !!!! Vous savez nous dire que Chacun DOIT CONTRIBUER A L'EFFORT ...., CONTRIBUER A PLUS DE JUSTICE SOCIALE ....Rappelons que vos indemnités sont pour le moins excellentes (députés , sénateurs +7000 € + indemnités diverses et variées ), CUMULS , avantages .... et ...aucun effort .Quand en plus on voit qu'il y a les PC ,Front de gauche , , les verts ...qui refusent ...Et je ne parle pas de ceux .parmi le PS ..qui Responsable du Fisc ...cachent leur argent ...a l'étranger !!!!!
Nous ce sont t taxes , prélèvements , impôts (50% n'en payent pas dans ce pays ..) tant au niveau national que régional ....
Bref ...vous ne savez que FAIRE PAYEZ LES CITOYENS , VOUS NE FAITES AUCUNE ECONOMIE SUR L'ETAT OBESE ....
Vous ètes indécents ! A votre Bon coeur ....

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.