Nantes Et de quatre : un nouvel œuf fait un plat en plongeant du Nid

6 30.07.2012 18:31
  • Photo montage PO - Olivier Lanrivain

    Quatre œufs sont désormais visibles sur les toits de Nantes depuis le Nid.

  • Photo PO - Olivier Lanrivain

    Un dernier œuf sur le plat, à prendre au 4e Decré...

  • Photo PO - O.L.

    Le collectif d'artistes "Virage à nantes" est à l'origine de ces œuvres.

Et de quatre. Après les trois premiers œufs sur le plat découverts peints sur des toits de Nantes la semaine dernière, un nouveau spécimen est tombé du Nid.

Précisément sur la terrasse du parking des ex-Magasins Decré (actuelles Galeries Lafayette). L'œuf y semble cuire sur une poêle... qui n'est autre que l'ancien héliport du site.

Toujours l'œuvre d'un collectif d'artistes... plus vraiment anonyme (lire Presse Océan du vendredi 27 juillet, "Sur les traces du casseur d'œufs") : le Virage à Nantes. Lequel publie sur son site des photos prises lors de la toute récente création de cette 4e œuvre détonnante.

Le groupe propose "une invitation au désordre, à d'autres lignes" signée par des "artistes, graffeurs, vidéastes, affichistes, artistes sonores, performeurs...".

A savourer depuis le Nid, au 32e étage de la Tour Bretagne.

Mickaël Haton

Il est probable qu'un 5e œuf sur le plat ne tarde à éclore dans quelque hauteur de Nantes... mais où à votre avis ?

Commentaires (6)

What Else ?
JANE DOE mer, 01/08/2012 - 12:34

Bon, on a tout fait : oeuf dur, mollet, à la coque, sur le plat, miroir, brouillé, en omelette, mimosa, tiens, çui-là on n'en a pas parlé, et mayo aussi. Et les blancs qu'on peut mettre en neige ? Cé pas la saison ! Bon, ça suffit comme ça ; c'est le marronnier de l'été sans doute, il en faut toujours un. Cé rigolo, ça occupe, mais on va pas en faire un fromage !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.

popup inscription newsletter

inscription Newsletter
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.