Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Insolite La carte des trésors qui font rêver

0 13.11.2016 12:29

Certains ont été mis au jour ces dernières années, à Pannecé, Clisson ou au Pouliguen. Ils ont fait le bonheur -et la richesse- de leurs inventeurs. D'autres trésors resteraient enfouis, parfois depuis des siècles, en Loire-Atlantique et dans les départements limitrophes. Certains reposent sur des légendes mais… 

Chaumes ou Frossay
La Cathelinière, le grand chef chouan guillotiné à Nantes en 1794, avait son quartier général dans la forêt de Princé, à Chaumes-en-Retz (ex-Cheméré). C’est là qu’il aurait caché l’or livré par les Anglais. À moins qu’il ne l’ait transporté à sa métairie du Moulinet, près de Frossay.
Le Gâvre
Durant la révolution, des habitants de la région auraient vu des soldats vendéens en déroute pénétrer dans la forêt du Gâvre les bras chargés de coffres. Ils en seraient ressortis les mains vides. Les chercheurs de champignons tomberont-ils un jour sur le trésor de guerre de l’armée catholique et royale de Vendée ?
Ste-Anne-sur-Brivet
Le 23 décembre 1793, les Vendéens furent vaincus par les armées républicaines à Savenay. Les rescapés enterrèrent ce qu’ils possédaient dans la campagne environnant Sainte Anne : des témoignages font ainsi état de soldats « enfouissant une boursée », à savoir une bourse d’argent, « au Grand Mortier tandis que d’autres précipitaient dans l’étang de la Tremblotte une pleine barotte d’écus ».
Fougères (35)
Les trésors de Raoul II de Fougères reposeraient depuis le XIIe siècle dans une cave éboulée dans les Celliers de Landéan, dans la forêt.
Guipel (35)
Sous la Terreur, le seigneur du Chesnay-Piguelais aurait dissimulé or, argent et vaisselle près d’un puits de son château.
Le Faouët (56)
Marie Tromel, célèbre brigande au XVIIe siècle, aurait caché un tonneau rempli d’or dans un grand champ longtemps dénommé « le champ de Marion ».
Nivillac (56)
Le marquis de Pontcallec pourrait avoir enfoui des milliers de livres d’or au manoir de Lourmois.
Quiberon (56)
Les Anglais ont débarqué en 1795 avec une caisse remplie d’or anglais. Ils ont été défaits, fusillés et ont probablement emporté avec eux l’emplacement de l’or, enfoui quelque part sur la presqu’île.
Cosmes (53)
La ferme de la Rousselière renfermerait un trésor dans ses caves.
Cuillé (53)
En 1791, avant le pillage, le régisseur du manoir enterra dans le bois tous les biens de valeur.
Chanteloup-les-bois (49)
La forêt de Chanteloup servait de refuge aux royalistes et des objets de valeur, dont les millions du général Stofflet, y seraient enfouis.
Jallais (49)
Le comte et la comtesse de la Bouëre cachèrent l’argenterie des cultivateurs qui souhaitaient prendre le maquis. Une petite partie a été retrouvée mais la cache principale n’a jamais été localisée.
Vernantes (49)
Au début de la révolution, les moines de l’abbaye de Loroux auraient enterré cloches et objets précieux dans la forêt de Billot.
Apremont (85)
Le trésor de l’amiral Chabot de Brion (XVIe siècle ) reposerait encore sous une tour du château.
Commequiers (85)
Le chef chouan Guerry du Cloudy aurait caché son trésor de guerre à Commequiers. Un trésor de la guerre de cent Ans (une cruche contenant 5 000 monnaies médiévales) a été mis au jour lors d’un glissement de terrain en 1933.
Les Landes-Génusson (85)
En 1793, le seigneur du château de la Boucherie aurait caché une grande barrique remplie d’or et d’argenterie entre le château et le moulin des landes.

Plus d'informations aujourd'hui dans Presse Océan

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.