Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Insolite Une tête en bronze volée sur une œuvre du Voyage à Nantes

0 20.08.2017 12:09
  • L'oeuvre "Hécate" se visite toujours place Graslin.

    L'oeuvre "Hécate" se visite toujours place Graslin.

  • Sous les bûches, reposait une petite tête en bronze.

    Sous les bûches, reposait une petite tête en bronze.

Place Graslin, à Nantes, l'œuvre "Hécate", proposée par Nicolas Darrot dans le cadre de la manifestation culturelle "Le Voyage à Nantes" (Van), a perdu une tête. En bronze. Une petite sculpture qui reposait sous les bûches - en bronze également - symbolisant "un foyer archaïque, point névralgique de l'activité cosmique", ainsi que l'exposent les organisateurs.

Hier, à 11h20, un visiteur s'est emparé de la petite tête et a pris ses jambes à son cou. "Les médiateurs présents ont tenté de le rattraper, indique le service communication du Van. En vain. Les policiers ont été alertés mais pour l'heure, les recherches n'ont rien donné. C'est désolant et triste, mais ce sont des choses hélas qui arrivent…"

Informée de cet "épisode malencontreux", la personne chargée du projet d'installation de cette œuvre a contacté l'artiste pour le prévenir, précise le Van. Y aura-t-il une nouvelle tête? "Objectivement, cela risque d'être difficile à une semaine de la fin de l'événement. C'est difficile de renvoyer comme ça une nouvelle pièce. La présence de cette tête n'est pas centrale. C'était presque un secret, elle n'était pas si visible. C'était un plus pour le visiteur ayant un œil aiguisé. En l'occurrence, ce monsieur avait l'air d'en avoir un…"

Le vol n'a aucune incidence sur les visites: "Hécate" accueille toujours les amateurs. 

Plus d'informations ce lundi 21 août dans Presse Océan.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.