Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Jacques Gamblin à Saint-Nazaire pour l'Effet Scènes

0 16.03.2013 06:33
Jacques Gamblin invité de L'effet Scènes

Jacques Gamblin invité de L'effet Scènes

 Jacques Gamblin est l’un des artistes invités de L’effet Scènes, au Théâtre, il  jouera dans deux spectacles : lecture et jazz les 19 et 22 mars.
Jacques Gamblin a une gueule de cinéma et l’art dans la peau. Si la comédie « Pédale douce » l’a fait connaître auprès du grand public, il a joué aussi dans des films d’auteurs. Il n’a pas de frontières dès qu’il s’engage dans une direction artistique.
« J’ai un parcours éclectique », revendique celui qui vient de finir une saison marathon avec « Tout est normal, mon cœur scintille » dont il a signé le texte. « J’y dansais et pour moi c’était une découverte ». Il participera au temps fort des Scènes nationales - « mon terrain de jeu depuis des lustres »- avec La nuit sera calme de Romain Gary.  « La lecture a été créée au festival de la Correspondance de Manosque ».
« Romain Gary a écrit de faux entretiens. Il aborde différents sujets sur lesquels il se pose lui-même des questions ». Sa mère, la guerre, son père diplomate, la féminité… : « le contenu est foisonnant. Je l’aborde avec les mêmes engagement, cynisme, rage et humour que lui. Ce texte nous rend intelligent ». Lui en tout cas, l’habite.
Autre rendez-vous sur un terrain inattendu : le jazz. « Gamblin jazze, de Wilde sexte » s’identifie comme « une nouvelle expérience ». La rencontre entre comédien et musiciens « s’est faite à l’occasion du 30e anniversaire du festival de Coutances « Jazz sous les pommiers ». Il a d’abord étudié « des textes de toutes sortes ». Il a fini par écrire lui-même un « texte narratif, musical, rythmé, rimé, pas tout à fait du slam mais qui s’en rapproche. Et accessible à tout le monde et pas seulement aux amateurs de jazz ». Il est ravi de participer à un « jazz ouvert sur le groove, le funk et l’électro ».

Lire la suite de l'entretien dans nos éditions de ce samedi matin

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.