Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Jumping de La Baule « Guillaume Canet est très sympa et bon cavalier »

0 16.05.2015 00:23
Guillaume Canet, ce vendredi 15 mai, au Jumping international de La Baule.

Guillaume Canet, ce vendredi 15 mai, au Jumping international de La Baule.

Photo GR


« Guillaume Canet est vraiment très sympa. Une fois, assailli par des fans alors qu’il finissait à peine une épreuve, il leur a promis de revenir pour une séance de dédicaces s’il pouvait avoir 10 minutes tranquilles avec son cheval. Et il a tenu parole. À chaque fois que nous nous croisons, il me salue gentiment. En plus, c’est un bon cavalier ». Cette habituée du Jumping de La Baule où l’acteur a désormais ses habitudes ne tarit pas d’éloges sur l’acteur-cavalier.

Guillaume Canet est donc de nouveau cette année au rendez-vous du Longines jumping international, où il a débuté dès jeudi 14 mai, jour d’Ascension, en dépit d’une météo capricieuse. Il a poursuivi le concours ce vendredi matin sous un ciel beaucoup plus clément (notre photo). « Marion Cotillard viendra sans doute le rejoindre un petit moment ce week-end, comme l’an passé. Le Jumping tombe toujours en même temps que le festival de Cannes mais elle fait un saut à La Baule en jet privé », confie de son côté un fin connaisseur de ce must équestre baulois.

Moins apprécié des cavaliers habitués du stade équestre François-André, l’animateur télé Julien Courbet suscite des avis plus que mitigés. « Ce n’est pas un très bon cavalier et il n’est pas très aimable. Seules ses caméras comptent et il peut passer devant vous sans vous saluer », persifle un spectateur fidèle du jumping.

Coupe des Nations

Mais les infos people ont été éclipsées, ce vendredi 15 mai, dès 14 heures, par l’un des temps forts du week-end : la coupe des Nations Furusiyya FEI.

Au terme d'une seconde manche riche en rebondissements, l'équipe de Grande-Bretagne, emmenée par la chef d’équipe Di Lampard, s'impose pour la première fois de son histoire. Elle devance l'équipe de France, dans un stade équestre, comble pour l'occasion (environ 4000 spectateurs).

Le communiqué des organisateurs précise : « Alors que la 1re manche avait laissé les tricolores au pied du podium, avec 9 points de pénalités, la seconde manche a été passionnante et stratégique. Emmenés par Philippe Guerdat, et alors qu'ils avaient dû faire face au forfait de Pénélope Leprévost, les cavaliers tricolores ont frôlé le coup parfait en sortant de la 2e manche avec un score vierge. 4e au provisoire avec 9 points de pénalités, les Bleus de Philippe Guerdat n'étaient alors plus maîtres de leur sort. 3e à l'issue de la 1re manche, l'équipe d'Irlande comptait sur le jeune et talentueux Bertram Allen pour conserver sa place. Déjà vainqueur de 2 épreuves ce week-end, le benjamin de cette Coupe des Nations 2015 ne réussira pas à effacer les 4 points de Kenny Daragh. Avec 12 points au final, l'Irlande recule même d'une place juste derrière la France.

Des tricolores qui vont continuer leur ascension jusqu’au podium, l'équipe de Belgique, 2e au provisoire après la première manche accumulant les fautes. Mais voilà, avec le multimédaillé par équipe comme pilier, Michael Whitaker, la Grande-Bretagne va jouer de stratégie. Assurant le sans-faute, malgré 2 points de pénalités, l'équipe de Di Lampard s'impose pour la 1re fois de son histoire à La Baule.

L'équipe de France termine à la 2e place, prenant au passage la tête du classement général provisoire de la Division 1 de l’Europe. L'Irlande monte sur la 3e marche du podium ».

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.