Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Amende et prison avec sursis pour Lies Hebbadj, ex-ennemi public n°1

3 28.03.2013 19:04
Maîtres Loïc Bourgeois et Cécile de Oliveira, avocats nantais de Lies Hebbadj.

Maîtres Loïc Bourgeois et Cécile de Oliveira, avocats nantais de Lies Hebbadj.

Photo Presse Océan

"Un jugement raisonnable qui rend à M. Hebbadj une place de citoyen ordinaire".  Maîtres Cécile de Oliveira et Loïc Bourgeois, avocats nantais, saluent le dénouement serein de "l'affaire Hebbadj", qui a donné lieu à une véritable tempête médiatico-politico-judiciaire en avril 2010.

Le commerçant nantais avait alors été érigé en "ennemi public n°1" par le ministre de l'Intérieur de l'époque, Brice Hortefeux, qui l'accusait de polygamie, de fraudes aux prestations sociales et de travail dissimulé.

Cet après-midi, Lies Hebbadj, comme ses compagnes, était absent de l'audience. "Il n'a qu'une envie: se faire oublier", dit Me de Oliveira.  Il a "simplement" été reconnu coupable de travail dissimulé, condamné à 6 mois de prison avec sursis et 5000 € d'amende.

Lies Hebbadj et son épouse, mais aussi plusieurs de ses maîtresses, ont l'obligation de payer près de 5000 € de dommages et d'intérêt à la caisse d'allocations familiales.

"La justice a repris la main sur cette affaire, relève Me Bourgeois. On a fait porter à M. Hebbadj un costume beaucoup trop grand pour lui, ne correspondant à aucune réalité."

Plus d'informations demain dans Presse Océan.

Commentaires (3)

CHOQUANT CE JUGEMENT
GEORGIO47 ven, 29/03/2013 - 20:14

C'est quand même la démonstration du contournement "légal " des aides ...
En effet , vous étes marié , vous regroupez vos maitresses autour de chez vous , vous leur faites des enfants , chacune touche allocs , aides au logement , parent "seul , isolé"(bien sur ) etc ....et le "monsieur " ramasse sa rémunération mensuelle qui selon le nombre de maitresses et d'enfants peut atteindre ...un salaire de chef d'entreprise de PME (4000 €) voire d'élus (députés:7000 € ...)...le tout prélevé sur nos impôts de travailleur ... et lui sans payer d'impôt ...)
Et là je ne parle pas du niquab et du refus de respecter la loi ...!
La France , je sais est un pays d'accueil , des droits de l'homme Etc Etc ...mais la France a perdu son BON SENS et dérive !

c'est pas cher
gismo44 ven, 29/03/2013 - 10:47

ce n'est pas cher payé sachant qu'ils ne respecterons pas l'interdiction du niquam chez nous et que le trafic d'employés au noir recommencera mais il ne faut surtout pas froisser la susceptibilité de ce personnage.

La France n'accepte pas la polygamie si il veut continuer qu'il s'en aille

c'est pas cher
gismo44 ven, 29/03/2013 - 10:47

ce n'est pas cher payé sachant qu'ils ne respecterons pas l'interdiction du niquam chez nous et que le trafic d'employés au noir recommencera mais il ne faut surtout pas froisser la susceptibilité de ce personnage.

La France n'accepte pas la polygamie si il veut continuer qu'il s'en aille

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.