Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice Des musiciens biélorusses devant les prud'hommes de Nantes

0 20.01.2016 18:46
Wladimir Sudnowski et Alla Jyhan avec le défenseur de la CGT, Philippe Gautier

Wladimir Sudnowski et Alla Jyhan avec le défenseur de la CGT, Philippe Gautier

Photo PO-XB

En 2014, l’opéra de Minsk a effectué une tournée de six semaines en France. Mais les musiciens étaient payés à coup de lance-pierres.
Alla Jyhan, violoniste, et Wladimir Sudnowski, percussionniste, ont fait le voyage depuis Minsk, en Biélorussie. Jeudi après-midi, ils plaideront leur cause devant le conseil de prud’hommes de Nantes.
Tous les deux sont musiciens à l’opéra de Minsk. Au printemps 2014, ils ont participé à une tournée en France, avec « Le lac des cygnes ». Au programme : une, voire deux représentations par jour. Et une seule journée de repos en six semaines. En plus de leur maigre salaire biélorusse (350 euros par mois), ils ne touchaient que 40 euros par jour en liquide pour payer leurs repas.
Lors de leur passage à Nantes, une vingtaine de musiciens ont contacté la CGT qui a poursuivi l’organisateur de la tournée, Franceconcert, aux prud’hommes.
En juin 2015, la société a été condamnée à verser à chacun 1 300 euros de rappel de salaire, en moyenne. Mais les musiciens biélorusses, sans contrat ni bulletin de salaire, ont décidé d’attaquer Franceconcert pour travail dissimulé. Ils réclament chacun 25 000 euros d’indemnités.

Plus d'informations dans Presse Océan jeudi

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.