Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Justice L'Inde libère la Nantaise Marie-Emmanuelle Verhoeven

0 27.07.2017 20:25
Marie-Emmaneulle Verhoeven était retenue en Inde depuis deux ans et demi.

Marie-Emmaneulle Verhoeven était retenue en Inde depuis deux ans et demi.

Photo SD

Retenue en Inde depuis 2015, à la demande du Chili, la Nantaise Marie-Emmaneulle Verhoeven a été libérée et est rentrée à Paris.

Son avocate française, Me Clémence Witt, jointe par Presse Océan, confirme que sa cliente, Marie-Emmanuelle Verhoeven, est bien arrivée ce jeudi 27 juillet au soir à Paris. Elle était retenue en Inde depuis 2015, à la demande du Chili qui l'accuse d'avoir participé, en 1991, à l'assassinat d'un proche de Pinochet. Accusation que cette femme d'origine nantaise a toujours rejetée.

Le ministère des Affaires étrangères indien a expliqué que Marie-Emmanuelle Verhoeven, 57 ans, avait été relâchée pour des raisons de santé sur demande de la France. « Ayant examiné l'affaire dans son intégralité, incluant la demande de la France, la détérioration mentale et physique de l'état de santé de Marie-Emmanuelle Verhoeven et l'engagement de l'État français dans ce dossier, le gouvernement a décidé d'abandonner les poursuites », a déclaré le ministère des Affaires étrangères indien.

Selon lui, le gouvernement français s'était engagé à « un examen ultérieur et bilatéral de l'affaire avec le pays directement concerné », le Chili, lorsqu'il avait réclamé le retour de sa ressortissante. Le ministère a ajouté que le gouvernement « libérait Marie-Emmanuelle Verhoeven pour raisons médicales et humanitaires ». Son avocate Ramni Taneja a confirmé que les poursuites engagées contre elle avaient été suspendues. « Le gouvernement (indien) a arrêté les poursuites. Le dossier a été classé », a précisé Ramni Taneja à l'AFP.

Lire dans Presse Océan du vendredi 28 juillet 2017

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.