Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Baule L’opposition (PS) veut que la ville prenne la concession de la plage

1 08.09.2014 20:47
Les trois élus d'opposition au conseil muncipal de la Baule

Les trois élus d'opposition au conseil muncipal de la Baule

S. Le Hesran

Anne Boyé, Erwan Le Moigne et Gérard Denoyelle, les trois élus d’opposition municipale, « Oser La Baule autrement avec la Gauche » sont catégoriques : « Oui nous défendons les établissements de plage et c’est d’ailleurs pour cette raison que  nous estimons que la Ville doit prendre à son compte la concession de la plage, elle est dans ce cas prioritaire, comme le stipule le décret plage ».
Après la saison, l’heure est désormais aux affaires courantes. Enfin pas si courantes que cela, puisque le ton s’est fait plus ferme du côté de l’État qui a décidé de faire appliquer cet « embarrassant » décret au pied de la lettre. Il prévoit la fermeture des établissements le 12 novembre au plus tard ; le démontage ce qui est démontable ainsi que la remise à plat des concessions de ceux que le nouveau préfet Henri-Michel Comet désigne dans sa missive « missile », envoyée cet été aux patrons d’établissements, comme « des occupants sans titre du domaine public ».
« Le préfet se réveille mais l’État sait bien leur demander l’acquittement de la redevance », note Gérard Denoyelle, bien que les élus de l’opposition admettent, « il y a aussi eu des abus de la part de certains exploitants justement parce que ce n’est pas la Ville qui est gestionnaire ».
Pour autant, « restaurants et clubs sont un moteur économique primordial pour la station, prendre la concession clarifierait bien des choses ».

Commentaires (1)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.