Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Baule Franck Louvrier : « Mistral perdants pour STX et notre région »

0 17.05.2015 21:49
Franck Louvrier, conseiller régional UMP des Pays de la Loire, ex-conseiller communication de Nicolas Sarkozy à l’Elysée.

Franck Louvrier, conseiller régional UMP des Pays de la Loire, ex-conseiller communication de Nicolas Sarkozy à l’Elysée.

Photo PO-Nathalie Bourreau

Franck Louvrier, conseiller régional UMP et ancien dircom’ du président de la République Nicolas Sarkozy, l'écrit sur son blog : "La date limite pour dénoncer le contrat entre la France et la Russie concernant la livraison de deux bâtiments de projection et de commandement arrivait officiellement à échéance ce week-end. La France ne semble pas vouloir respecter sa parole, reprochant à Moscou son implication auprès des séparatistes prorusses en Ukraine".
Il ajoute : "Refuser de livrer ces Mistral est une erreur qui entache la crédibilité commerciale de notre pays et des entreprises -dont STX- qui ont contribué à ce projet à un moment où le plan de charge des Chantiers était bien plus faible qu’aujourd’hui. Ne pas honorer un contrat nous décrédibilise à l’international et nous ferme des portes lorsque les commandes seront moins fructueuses. On hypothèque gravement l’avenir", poursuit-il.

"Le fait que le Vladivostok et bientôt le Sébastopol -terminant ses essais en mer- restent à quai à Saint-Nazaire va générer des coûts importants pour STX. Ils se cumuleront au montant de l’annulation du contrat estimé à 1,2 milliard d’euros lors de la signature en 2011. Nous devrons donc tous une nouvelle fois -après l’écotaxe- régler l’addition".

Et de conclure : "Les Ligériens sont ainsi deux fois perdants dans cette histoire sans fin".

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.