Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Baule La Drôle de guerre de l'UMP

0 07.09.2014 18:14
Voir la vidéo

Après Alain Juppé samedi, François Fillon était hier au Campus UMP de La Baule. Sous un soleil de plomb, l’ombre de Nicolas Sarkozy a plané sur le rendez-vous UMP Baulois de la rentrée. Curieuse ambiance ce midi sur le terrain de rugby baulois où était installée la tribune du Campus UMP. Arrivé en voiture de son domicile de Sablé-sur-Sarthe, l’ancien premier ministre est la tête d’affiche du jour. Il ne s'écartera pas de son discours où il étrille François Hollande demandant sa démission et compare la situation à « un mai 1968 moral ». La perspective de la primaire UMP de 2016 pour la présidentielle fige les lignes.
François Fillon : « On va vers des événements très imprévisibles »
Ce n’est pas le sujet fait comprendre François Fillon en discutant avec Gatien Meunier (secrétaire UMP 44) et Yves Métaireau maire de La Baule : « On va vers des événements très imprévisibles. Il ne peut pas tenir (N.D.L.R. François Hollande) comme cela. Je suis attaché aux institutions mais il y a un moment où l’on ne peut pas considérer que le respect de celles-ci permet d’assister impuissant à l’effondrement de son pays. Quand on est chef d’entreprise et que l’on voit tout son marché s’effondrer on ne se dit pas ’’c’est formidable il y en a qui sont prêts pour 2017’’. Ce n’est juste pas le sujet… Il y a un tel niveau d’échec et de décrédibilisation… Il y a un problème d’autorité… ».
Un peu plus loin Franck Louvrier, proche soutien de Nicolas Sarkozy, élu baulois, boit du petit-lait : « Chaque chose en son temps vient de reconnaître François Fillon, c’est exactement ce que nous disons !"...

Plus d'informations dans Presse Océan ce lundi

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.