Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

La Limouzinière Quelque 900 pieds de cannabis découverts dans le hangar

0 07.01.2016 19:16
Le hangar était entièrement dédié à la culture de cannabis.

Le hangar était entièrement dédié à la culture de cannabis.

Photo GN

Un couple, qui louait le bâtiment, a été interpellé mardi. Ainsi que deux acheteurs présumés. 

De l'extérieur, il ne payait pas de mine. Mais de l'intérieur…

Le hangar avicole de 300 m2 était entièrement dédié à la culture du cannabis. 13 extracteurs d'air, 7 chauffages, 16 lampes sodium, 12 transformateurs électriques et même un robot aspirateur pour le nettoyage du sol. Au bas mot, 30 000 € de matériel. Une installation high-tech parfaitement isolée et ventilée qui veillait sur 824 pieds de cannabis dont une centaine déjà coupés en cours de séchage.

La grange était un peu isolée, dans un hameau de La Limouzinière, au sud de Nantes. Les gendarmes ont pourtant découvert son existence. 

Après un gros travail de surveillance autour du lieu-dit, les militaires de la communauté de brigades de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, appuyés par leurs collègues de la brigade des recherches de Rezé, ont appris que l'endroit était loué par une habitante de Corcoué-sur-Logne. 

Agée de 37 ans, elle a été interpellée mardi avec son compagnon, un homme de 51 ans.

Jusqu'alors parfaitement inconnus de la Justice, ils ont vu leurs gardes à vue prolongées mercredi soir et pourraient être mis en examen samedi, pour "production et fabrication de produits stupéfiants", notamment. Des chefs de mise en examen de nature criminelle. 

Deux autres personnes, des hommes de 29 et 30 ans originaires de Saint-Philbert et Corcoué, pourraient également être présentées à un juge d'intruction. Elles sont soupçonnées d'avoir acheté et revendu de l'herbe produite dans le hangar.

Une cinquième personne, une femme de 37 ans proche de la locataire, a également été entendue puis libérée à l'issue de sa garde à vue.

Plus d'informations dans Presse Océan vendredi 8 janvier 2016

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.