Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

L'Abeille Bourbon remorque un cargo en difficulté jusqu'à Saint-Nazaire

0 23.06.2013 20:43
Le « chien de garde » du rail d’Ouessant, l’Abeille Bourbon, est sorti de sa tannière brestoise pour aider un navire de 90 m victime d’une avarie de propulsion.

Le « chien de garde » du rail d’Ouessant, l’Abeille Bourbon, est sorti de sa tannière brestoise pour aider un navire de 90 m victime d’une avarie de propulsion.

Photo Presse Océan - Franck Labarre

Le « chien de garde » du rail d’Ouessant, l’Abeille Bourbon, est sorti de sa tannière brestoise pour aider un navire de 90 m victime d’une avarie de propulsion.

Samedi 22 juin à 11h45, le navire Ostgard, cargo de 90 mètres battant pavillon Néerlandais, signale au sémaphore de Belle Ile un problème technique sur sa propulsion principale. Son port de destination est Rochefort et il transporte en pontée une cargaison de bois. Il se trouve alors au sud de Belle Ile pour 13 nautiques (environ 25 kilomètres), environ 40 nautiques (75 kilomètres) de Saint Nazaire.

L’équipage annonce qu’il est en train d’investiguer les causes du problème, en dérive stable dans le sud-est pour un noeud, en haute mer. Dans le même temps, l’Abeille Bourbon appareille de Brest pour rejoindre son mouillage d’attente alors que les prévisions météorologiques annoncent une dégradation des conditions métérologiques dès la fin de la journée. Il est décidé de le faire transiter vers le sud pour se rapprocher de l’Ostgard.

A 13h00, le cargo signale avoir trouvé l’origine de la panne. Mais, à 16h35, le capitaine formule une demande d’assistance. A 20h30, l’armateur a finalement passé un contrat de remorquage avec une société de Saint Nazaire. Vers 01h10 le dimanche 23 juin, le remorqueur passe la remorque pour conduire l’Ostgard à Saint Nazaire. L’Abeille Bourbon, arrivé sur zone entre temps, reçoit l’ordre de rentrer vers Brest à 02h00.

Vers 04h30, la remorque se rompt. L’intervention de l’Abeille Bourbon, alors à 37 nautiques (environ 70 kilomètres) en transit vers le nord, devient nécessaire et l’Ostgard est rejoint à 06h39, à l’ouest de Noirmoutier pour 15 nautiques(environ 28 kilomètres). L’Abeille Bourbon passe aussitôt une nouvelle remorque pour conduire le cargo à Saint Nazaire.

Plus d'information ce lundi 24 juin dans les colonnes de Presse Océan.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.