Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Le téléphérique à Nantes, ce n'est pas pour demain !

5 24.01.2013 16:37
Bruno Gazeau (UTP) et GuyLe Bras (Gart) à Nantes pour parler coût et évolution des transports publics.

Bruno Gazeau (UTP) et GuyLe Bras (Gart) à Nantes pour parler coût et évolution des transports publics.

Jean-Pascal Hamida

Un téléphérique au-dessus de Nantes et Rezé ? Difficile pour le moment car la loi française (1941) interdit le survol des propriétés privées.

Une loi que le Groupement des autorités responsables de transport (Gart) entend bien faire évoluer. " Le transport par câble est un outil très intéressant pour les villes", insiste le directeur général du Gart, Guy Le Bras.

Il était à Nantes hier dans le cadre d'une journée consacrée au transport urbain multimodal. Comprendre : moins de voitures solos, plus de tout le reste (pieds, vélos, bus, tram, covoiturage…).

Une rencontre avec 80 élus, techniciens et opérateurs de transport, venus de Brest, de Rouen, Laval, La Roche-sur-Yon, Royan… Les échanges ont beaucoup tourné autour des budgets. La demande de transports en commun augmente, les clients acceptent de faire un trajet plus long à pieds à condition que la fréquence des bus soit renforcée…

Dans le même temps le budget des collectivités territoriales et de l'État baisse. "Nous devons offrir plus de services de qualité à nos clients" car il faudra bien augmenter le prix du billet, semble suggérer Bruno Gazeau de l'union des transports publics et ferroviaires (UTP).

Autre piste, la modification de la façon de "tarifer". Les uns et les autres souhaitent faire évoluer le tarif statutaire (aujourd'hui) vers un tarif indexé sur les revenus.

"Dans le système actuel, un retraité paye moins cher que son petit-fils", cite en exemple Guy Le Bras. "Alors que quelquefois le grand-père gagne plus avec sa retraite que ledit petit-fils qui travaille". Le patron du Gart estime que "c'est une révolution".

 

Jean-Pascal Hamida

Plus d'informations à lire ce jeudi dans Presse Océan, notamment pourquoi le maire de Madrid fait payer une amende de 90 € à un automobiliste qui n'a pas réglé son ticket de stationnement.

 

Commentaires (5)

Tatave , la preuve de ton post de vérité du quotidien nantais!
Gilbert de Mont... jeu, 24/01/2013 - 14:41

Tatave , la preuve de ton post de vérité du quotidien nantais!

Tu m'as devancé; j'ai bondit comme toi! En demandant à PO de publier Lundi ton post sur la version papier! Honte au mépris des anciens! Extrait en fin du sujet (un téléphérique ce n'est pas pour demain).La langue de bois tarifaire des transport en commun qui est le symbole du nivellement par le bas. Pire la stigmatisation du conflit des générations!

Extrait en question: Autre piste, la modification de la façon de "tarifer". Les uns et les autres souhaitent faire évoluer le tarif statutaire (aujourd'hui) vers un tarif indexé sur les revenus. "Dans le système actuel, un retraité paye moins cher que son petit-fils", cite en exemple Guy Le Bras. "Alors que quelquefois le grand-père gagne plus avec sa retraite que ledit petit-fils qui travaille". Le patron du Gart estime que "c'est une révolution". fin d'extrait. Je pense que la dite révolution risque de lui éclater de mépris du ras- le - bol! C'est vrai que les voyous voyagent gratuitement sur l'impôt du non revenu de l'immigration clandestine! Quand, je pense qu'il y a quelques années le maire de Rezé actuel président de nantes métropole proposait une réunion " Chaucidou vélo". A savoir d'un tract d'information reçu pour le quartier trois jours avant la date. Géographiquement dans une salle centrale située hors quartier. Réunion nocturne aléatoire de transports en commun insécuritaires et sans horaires assurés. Les personnes âgées ne pouvant circuler en vélos! Quand ce personnage méprisant écrit " autre piste" il devrait venir en vélo élaguer l'arbre communal qui menace ma maison. Aucune réponse du service salarié par mes impôts!

La chasse est ouverte...
Tatave jeu, 24/01/2013 - 11:09

"Dans le système actuel, un retraité paye moins cher que son petit-fils"
Eh ! Oui, il s'agit bien de la chasse au retraité, nanti par principe...
Et ce n'est qu'un début.
Ce gouvernement et ses aficionados vouent une haine farouche aux retraités de tous poils qu'il faut spolier de leurs économies durement accumulées sur une vie de labeur...
Ils gagnent trop et ne font plus rien ! C'est une charge pour un Etat exsangue en recherche permanente de subsides à redistribuer aux "amis roses" qui amusent, distraient et surtout votent pour eux.... !
Attention DANGER !

Pourquoi dépenser 50 M !
pi.cormerais jeu, 24/01/2013 - 10:50

Le transport qui desservira l’ile de Nantes devra transporter quoi ? Car seul les piétons et les ambulances vont aller au CHU lieu pour le quel il doit être mis en service. Île de Nantes est un cuq de sac , en dehors des clients du hangar qui devront passer sur cette passerelle ce n’est pas un parcourt routier , pas un raccourcis pour éviter le cœur de Nantes . Alors pourquoi dépenser 50 M

Cyril, pas de sujet qui fâche de la bonne météo ambiante!
Gilbert de Mont... jeu, 24/01/2013 - 10:55

Je confirme que j'ai apprécié ton opinion de météorologiste expérimenté pour la crue centennale en ce qui concerne l'implantation du dangereux CHU amphibie de l'île de Nantes. Je suis pour le tunnel comme Mike en a démontré des posts tout le réalisme. Je sais que tu es partisan du téléphérique. Mais je dois témoigner que Rezé est victime de spoliations des propriétés pour des pistes cyclables désertes du gaspillage de nos impôts. La haine de la voiture sans stationnement pour la dictature du plan Chaucidou ( Vélos) nom ridicule! l'entrteien d'une peinture verte écolo qui ne tient pas! Devant les déficit , bientôt un péage en projet pour accéder à nantes?L'échec total de chronobus du réalisme décrit par Vespa! Préemption et destructions de maisons en projet. Sans oublier les alignements! 2015 Vélos City de l'ingérence européenne dictatoriale. Les municipales en coup d'arrêt, je le souhaite. contre les totalitaires roses - verts. Relais de journalistes écolos corrompus d'opinions militantes et sans déontologie de pratique du copinage politique! Je ne doute pas que d'un reportage, tu seras amené (d'une révélation) à rejoindre avec sagesse le respect de la véritable nature. Celle des Français " normaux contribuables pigeons" . En effet, je pense que tu refuseras de porter l'uniforme rose - vert de la propagande nantaise du défilé au pas de l'oie électoral! les travaux permanents en plus de festivité. L'avenir de nantes mise sous tutelle?

Presse - Océan devrait présenter ou se procurer le nouveau plan de circulation du nouveau CHU ( futur en travaux). Il est grand temps que l'électorat nantais libère Naoned de l'incompétence et du gaspillage des impôts de la politique dictatoriale rose - verte!

En ce qui concerne le 3 D de l'espace aérien dont les vacheries antimilitaristes ne ratent pas les couloirs de rappeler qu'ils sont les plus importants. Les lois internationales du respect des souverainetés codifiées. CYRIL, je pense que ta sagesse provoquera ta lucidité de quitter l'esclavage idéologique et utopiste des fanatique écolos militants. Bonne journée Cyril!

La blague de la semaine !
Cyril jeu, 24/01/2013 - 10:13

"la loi française interdit le survol des propriétés privées".
Dans ce cas, comme bon nombre de Nantais et probablement d'habitants de NDDL, je devrais faire un procès aux avions et aux hélicos passant au-dessus de chez moi.

Du grand n'importe quoi !

Manque de bol : le projet de téléphérique ne passerait au-dessus de la moindre propriété privée hormis un ou deux bars du quai des Antilles sur l'île de Nantes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.