Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Folle facture pour l’écurie Sarkozy à Nantes selon Mediapart

3 21.06.2014 06:00
Nicolas Sarkozy était venu au Zénith de Nantes Métropole le 27 mars.

Nicolas Sarkozy était venu au Zénith de Nantes Métropole le 27 mars.

ARCHIVES PRESSE OCEAN-OLIVIER LANRIVAIN

L’affaire Bygmalion, du nom de cette société - spécialisée dans l'événementiel - suspectée d’avoir mis en place une double facturation des meetings de campagne de Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle de 2012, rebondit aussi en Loire-Atlantique : le meeting, orchestré au Zénith de Nantes le 27 mars 2012, aurait été facturé 425 509 €, selon les révélations de Mediapart. Soit un surcoût inexpliqué de 326 563 €.

En attendant les résultats de l’enquête, stupeur et consternation sont de mise chez les élus locaux. « Tout était géré par Paris, note François Pinte, patron de l’UMP en Loire-Atlantique, consterné par cette affaire. Ce n’est même pas nous qui avons appelé le Zénith pour savoir s’il restait des disponibilités. Notre seul rôle, c’était de mobiliser les militants… » Et l’élu régional d’enfoncer le clou : « C’était un meeting important mais il n’y a pas eu d’excès. La loge de Nicolas Sarkozy ? J’y suis allé, il n’y avait rien de luxueux… »

« Ce sont aux directeurs de campagne et aux mandataires financiers de remplir convenablement leurs fonctions, reprend Gatien Meunier, conseiller général et secrétaire départemental UMP. Les règles sont simples. J’ai cinq campagnes locales derrière moi, je peux vous garantir qu’on ne prend aucun risque. Nous, à notre niveau, on compte même les punaises et le rouleau de scotch. Donc on ne comprend pas. »

Une réunion de crise est proposée aux militants UMP le 30 juin.

Dossier complet dans Presse Océan ce samedi.

Commentaires (3)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.