Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Ils ont choisi la vie de château, mais à quel prix ?

0 06.06.2015 20:30
À Carquefou, le château de Maubreuil vient d'être acheté par un quadragénaire

À Carquefou, le château de Maubreuil vient d'être acheté par un quadragénaire

Photo PO-EC

Acheter un « château » ou une « folie » n'est parfois pas beaucoup plus cher qu'un bel appartement ancien en centre-ville de Nantes, mais le prix à payer est différent. Michaël Mézelle, spécialisé dans la vente de châteaux et belles demeures, décrypte les clés de ce marché très particulier.

Presse Océan : Cela reste un marché de niche et à quel prix ?

Michaël Mézelle : « Oui. Le gros du marché se situe entre 800 000 et 1,2 millions d'euros, en Loire-Atlantique. Au-delà, c'est plus rare, on a quelques biens, une dizaine, autour de trois millions d'euros. Mais expertiser un bien est toujours délicat, car on n'a généralement pas d'éléments de comparaison. Un certain nombre de clients viennent de Paris après avoir vendu leur appartement 800 000 €, nous pouvons leur proposer un château pour ce prix ».

Quels sont les conseils à donner à l'acheteur ?

« Il faut avoir des critères mais être flexible au risque de chercher le mouton à cinq pattes. Il faut être patient, mais aussi très réactif quand le bien est en bon état et pas loin de Nantes. Les premières choses à vérifier : l'assainissement, la charpente, la toiture et être vigilant sur l'isolation thermique ».

 

Lire notre dossier dans Presse Océan du dimanche 7 juin 2015

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.