Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique La défenestration, on en parle : Tatiana, une miraculée

0 29.05.2015 11:29
Tatiana avait 2 ans lorsqu'elle a chuté du 8e étage dans un appartement de Malakoff.

Tatiana avait 2 ans lorsqu'elle a chuté du 8e étage dans un appartement de Malakoff.

PO/NATHALIE BOURREAU

Le 27 juillet 1982, Tatiana, 2 ans, bascule d'une fenêtre de l'appartement familial. Elle chute du 8e étage...

C'est une petite cicatrice sur une joue. La seule trace, à peine visible, d'une incroyable histoire. 

Tatiana, devenue mère de famille trentenaire, ne conserve que cette séquelle physique de son accident. Mais cette mère de deux enfants désormais âgés de 11 et 7 ans a un vrai handicap : le vertige. « Ca vient sûrement de l'accident... Au début, avec mon compagnon, on a habité en HLM. On m'avait proposé un 7e étage, avec la fenêtre qui arrivait aux genoux. Pour moi, c'était impossible ». Elle a finalement obtenu un appartement en rez-de-chaussée. Et aujourd'hui, elle habite en maison, à la campagne.

"J'ai trop peur pour eux"

Aujourd'hui encore, lorsqu'elle rend visite à des proches, des amis en appartement, elle ne peut pas passer ou s'installer à proximité d'une fenêtre. Et ses enfants, encore jeunes, ont « interdiction » de s'approcher des ouvertures « J'ai trop peur pour eux. Pour moi... » résume la jeune femme.

Aujourd'hui, Nantes habitat lance une campagne de prévention sur la défenestration...

Le témoignage complet de Tatiana et notre dossier sur cette thématique à retrouver dans Presse Océan ce vendredi 29 mai.

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.