Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique La Fête du travail marquée par la présidentielle

0 30.04.2017 15:17
Divisés face à « la menace FN », les syndicats manifesteront sen ordre dispersé.

Divisés face à « la menace FN », les syndicats manifesteront sen ordre dispersé.

Photo archives PO

Contexte oblige, la Fête du travail 2017, lundi 1er mai, devrait mobiliser au-delà des bataillons syndicaux. Mais dans la désunion.

Meeting à Nantes

La CGT, FO, FSU et Solidaires ont signé un appel pour « un 1er-Mai revendicatif et indépendant ». Ils tiendront un meeting commun à Nantes, à 10 h, place de la République. Sur des mots d'ordre sociaux - contre « la privatisation des services publics, la remise en cause la retraite par répartition et la liquidation du code du travail » - mais aussi pour réaffirmer « leur attachement aux valeurs de la République » et leur rejet du racisme et de la xénophobie. D'autres rassemblements auront lieu à 10 h à Saint-Nazaire (place de l'Amérique Latine) et Châteaubriant (union locale CGT) et à 11 h à Ancenis (jardin de l'éperon)

Défilé à Nantes

À l'issue du meeting, FO, qui veut s'en tenir à une ligne « purement syndicale », réunira ses militants à la maison des syndicats. De leur côté, la CGT, FSU et Solidaires ont prévu de défiler jusqu'à la préfecture. Ils devraient être rejoints par des militants du PCF, du NPA, d'Ensemble! et de la France insoumise, mais aussi de la Ligue des droits de l'homme, du Mrap, d'Attac, tous membres du Collectif unitaire contre l'extrême droite et ses idées, créé début février. Nantes révoltée et des zadistes ont également appelé à rejoindre la manifestation.

Rassemblements

La CFDT organise son propre rassemblement, à 10 h 30, au miroir d'eau, devant le château des Ducs, à Nantes. Avec un seul mot d'ordre : « Faire barrage au FN », en appelant à voter « contre Marine Le Pen ». Seront aussi présents le collectif InterAsso de Nantes et la Fage, le syndicat étudiant. Deux autres rassemblements sont prévus à la même heure à Saint-Nazaire (sous-préfecture) et Ancenis (espace Corail).

Initiative

Deux « citoyennes nantaises », Samira Houari-Laplatte et Louiza Battoy, invitent les Nantais à un rassemblement « contre le racisme et la montée de l'extrême droite », à 13 h 30, sur l'Esplanade des cinq communes Compagnons de la Libération, au bout du cours des 50 Otages, à Nantes.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.