Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique La qualité de l’air, une question de salut public

3 12.12.2016 01:31
Jean-Pierre Sarrazin, avec un dosimètre mesurant l'exposition au radon.

Jean-Pierre Sarrazin, avec un dosimètre mesurant l'exposition au radon.

Alors que la pollution de l'air liée aux particules fines épargne plus la Loire-Atlantique que d'autres grandes métropoles, l'UFC Que choisir rappelle que l’atmosphère de nos logements laisse trop souvent à désirer.

Le risque d’intoxication au monoxyde de carbone, incolore et inodore, est mortel. L’émission de ce gaz résulte d’une mauvaise combustion et ce, quelle que soit la source de chauffage utilisée : bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel… D’où la nécessité d’un entretien régulier des installations par un professionnel.

Également inodore et incolore, le radon, gaz radioactif d’origine naturelle, est également une menace. Ce gaz est classé cancérigène. « Dans la nature, sa concentration est trop faible pour être inquiétante, rappelle Jean-Pierre Sarrazin, spécialiste de la question à l’UFC Que choisir de Nantes. Par contre, piégé dans un local, il peut s’accumuler et atteindre un niveau de concentration susceptible de provoquer des pathologies graves puisque l’on estime en France qu’il y a environ 2 000 décès par an liés au radon. » Le tabagisme constitue un facteur aggravant : le risque de développer un cancer du poumon pour un fumeur exposé au radon est multiplié par 25.

L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire a établi une cartographie mettant en évidence que « sur le territoire ligérien, on a au moins 50 % des communes à potentiel radon moyen à fort », énonce Jean-Pierre Sarrazin. Le gaz s’infiltre dans les habitations via des fissures dans le sol, des joints défectueux.

Dossier complet dans Presse Océan ce lundi 12 décembre.

 

Commentaires (3)

LUTTER EFFICACEMENT CONTRE LE GAZ RADON
RICHARD MARCOS mer, 14/12/2016 - 15:21

Il y a des solutions passives par exemple étanchéifier avec une semelle béton dans un premier temps ensuite s'il y a encore du radon car il ne faut pas oublier que le radon peut aussi pénétrer par les murs et dans ce cas il faut une solution active qui passe par une ventilation.
Une star-tup Française a développé un appareil le RADOSTAT qui pilote une ventilation tout en faisant une économie d'énergie car il détecte en temps réel l'entré du gaz radon et aussitôt lance la ventilation pendant un cycle de 20 mn.
Pour tout renseignement:
Société DIAL
TEL 09 82 24 21 05

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.