Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Le matériel volé filait vers l'Europe de l'Est

0 05.10.2015 17:25
Une partie du matériel saisi par les gendarmes de la compagnie de Nantes.

Une partie du matériel saisi par les gendarmes de la compagnie de Nantes.

Photo Gendarmerie nationale

Le lourd chargement des deux véhicules paraissait suspect. Les gendarmes de la compagnie de Nantes, épaulés par leurs homologues de la compagnie d'Ancenis et des motocyclistes, ont donc décidé de les contrôler. Bonne pioche : la remorque tractée par un camion s'avère volée. Elle a été dérobée au cours de la nuit précédente à Aigrefeuille-sur-Maine, dans le vignoble nantais.

C'était dimanche, à 6 heures du matin à la barrière de péage d'Ancenis dans le cadre d'une vaste opération de lutte contre les cambriolages.

Les trois passagers des véhicules, des hommes âgés de 25 à 30 ans, étaient en partance pour l'Europe de l'Est. Ils ont été conduits dans les locaux de la compagnie de Nantes où les gendarmes les ont placés en garde à vue.

Plus de 50 000 € de matériel de chantier

Les perquisitions menées à la suite des interpellations sont fructueuses. Ont été découverts, pêle-mêle, « des chaussures de marque neuves, du lourd matériel de chantier d'une valeur de 50 000 € (perceuses, compresseurs industriels, trois têtes de forage, quatre brise-roche hydrauliques d'une valeur unitaire de 5 000 €, un laser d'une valeur de 3 000 €, un groupe électrogène...), 600 litres de gasoil répartis dans des bidons, des postes à souder... », liste une source proche de l'enquête confiée au Groupe d'enquête anti-cambriolages de Nantes.

Le matériel saisi provient de onze vols perpétrés ces quinze derniers jours, au préjudice d'entreprises situées principalement sur Saint-Herblain, Couëron et leurs alentours.

Les gardes à vue des suspects ont été prolongées. Jusqu'ici inconnus de la justice, ils doivent être présentés mardi à un magistrat du parquet de Nantes.

Plus d'informations à lire mardi 6 octobre 2015 dans Presse Océan ou sur nos éditions en ligne

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.