Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Les propos polémiques de l'élu FN Samuel Potier refont surface

0 18.04.2017 11:16
Le conseiller régional du FN en Loire-Atlantique Samuel Potier semble sur la sellette.

Le conseiller régional du FN en Loire-Atlantique Samuel Potier semble sur la sellette.

Emmanuel Vautier

"Si ces propos sont vérifiés, il ne pourra pas être notre candidat" déclare ce mardi matin le secrétaire général du Front national sur France Inter, évoquant les tweets racistes de Samuel Potier, candidat investi en Loire-Atlantique pour porter les couleurs du FN aux Législatives.

La journaliste Léa salamé interrogeait ce mardi matin sur France Inter Nicolas Bay, secrétaire général du Front National, sur les propos racistes tenus par Samuel Potier, candidat FN investi pour les Législatives en Loire-Atlantique, sur son compte Twitter.

Le scan du Figaro a rappelé cette affaire en titrant dimanche 16 avril "Législatives : un cadre FN connu pour ses propos outranciers investi". L'article commence ainsi : "Malgré de nombreuses alertes, certains passent encore entre les mailles du filet et pourront porter les couleurs du FN aux prochaines élections législatives". Le journaliste désigne le cas de Samuel Potier.

Ce conseiller régional du FN a été élu dans les Pays-de-la-Loire aux régionales en 2015 aux côtés de Pascal Gannat. Il vient d'être investi dans la 10e circonscription de Loire-Atlantique pour porter les couleurs du FN. Mais il s'est manifestement fait connaître auparavant sur les réseaux sociaux pour se répandre dans des commentaires ouvertement racistes.

En décembre 2014, Samuel Potier avait tweeté « sans commentaires » et le hashtag « #Jesuispartout » (le nom d’un hebdomadaire collaborationniste et antisémite sous l’occupation nazie) en réaction à un tweet du CRIF « les juifs de France sont chez eux partout, et les antisémites ne sont chez eux nulle part ».

Tweets islamophobes 

Samuel Potier a également relayé plusieurs images antimusulmanes comme celle-ci, postée en octobre 2014 , assimilant une jeune femme voilée à… une dinde. Retrouvés par le Lab d'Europe 1, ces posts ont été supprimés du compte de l'élu depuis.

En 2013, il critiquait aussi une affiche du congrès des notaires de France, jugée "lamentable" parce qu'elle présentait un couple homosexuel avec des enfants.

 

Réponse de Nicolas Bay

Est-ce que le Front National continue de sanctionner les dérapages verbaux, y compris sur les réseaux sociaux, de ses élus ? C'est ce que confirme Nicolas Bay au micro de France Inter ce matin :

"On va regarder quels sont exactement les propos qui ont été tenus. Est-ce que c'est bien son compte Twitter ou Facebook, mais si ces propos ont été effectivement tenus par lui, il ne pourrait pas être notre candidat", a répondu le cadre du Front national.

Toujours à propos du "cas" Potier, « il n'est plus secrétaire départemental depuis quelques temps, il a été remplacé (par Alain Avello, ndlr). Voilà pour la ligne", répond encore au Figaro Jean-Lin Lacapelle, secrétaire de la commission nationale d'invesiture du parti. "Il est l'un des dix candidats investis mais je découvre ces propos. Je ne suis investi dans la commission d'investiture que depuis mars de l'année dernière, j'ai besoin d'investiguer plus avant sur ce cas», explique-t-il, sans évoquer de suites pour le moment.

Plus d'informations dans Presse Océan ce mercredi 19 avril.


Nicolas Bay ce matin sur France Inter, le passage qui concerne Samuel Potier commence à 6 mn 22 s :

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.