Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Mineurs étrangers à la rue : l’impasse et l’impuissance

0 06.08.2015 16:39
Les associations militantes comme la Cimade dénoncent la gravité de la situation.

Les associations militantes comme la Cimade dénoncent la gravité de la situation.

PHOTO PO-NATHALIE BOURREAU

Embarras et impuissance. Depuis une semaine, le Département de Loire-Atlantique essuie gifle sur gifle devant le tribunal administratif de Nantes. La collectivité n’assure plus la mission qui lui incombe, au titre de la protection de l’enfance, de mise à l’abri - au moins provisoire - des très jeunes migrants qui arrivent à Nantes. Les injonctions répétées de la justice n’y changent rien.

La Loire-Atlantique invoque la saturation de ses services, en l’occurrence ceux du Conseil départemental Enfance et familles (CDEF). Le parquet des mineurs confirme un afflux « exponentiel » mais estime qu’il y a « danger à laisser ces jeunes en situation d’errance ». D’où les ordonnances de placement provisoire de jeunes (d'une durée de six mois) qui viennent d'être notifiées à la collectivité.

« Restructuration » dans l’air

« Nous ne sommes pas dans une posture de refus, affirme Franck Périnet, directeur général des services du Département. Les moyens que l’on déploie sont considérables et représentent un budget de 10 millions d’euros. On a accueilli 107 nouveaux mineurs étrangers depuis le début de l’année, ce qui porte à 265 le nombre de jeunes que l’on suit. Ce chiffre a doublé en deux ans. Toutes les places d’accueil sont remplies. »

Aucune solution miracle en vue. « Ce qu’il faut, c’est commencer par évaluer la situation sociale des jeunes, leur parcours, vérifier qu’ils sont mineurs », avance Franck Périnet. Sauf que la loi stipule que ce travail doit intervenir après la mise à l’abri du jeune. C’est donc l’impasse.

Information à retrouver ce vendredi 7 août dans Presse Océan.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.