Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Paysan fantôme cherche existence sociale

1 22.08.2012 15:25
En Loire-Atlantique, un millier d’agriculteurs exploite moins de 10 ha et ne peut donc bénéficier du régime agricole.

En Loire-Atlantique, un millier d’agriculteurs exploite moins de 10 ha et ne peut donc bénéficier du régime agricole.

Photo archives PO

La Confédération paysanne a transmis une lettre ouverte au président de la République : 63 000 agriculteurs français n'auraient pas d'existence sociale.

Ainsi "plusieurs centaines d'agriculteurs en Loire-Atlantique ne sont pas reconnus en tant que professionnels", déplore Patrick Baron, (commission sociale de la Confédération) : "Ils n'ont pas de couverture santé ni ne cotisent pour la retraite."

Responsables ? Principalement "les critères de surface", qui varient selon les régions et les cultures au sein d'une même région.

Exemple, un apiculteur qui n'exploite pas "100 ruches minimum" sera considéré comme "un amateur". Sans droit aux prestations sociales.

Plus d'informations à lire ce mercredi dans Presse Océan

 

Commentaires (1)

Le Coq Français n'est pas un chapon européen!
Gilbert de Mont... jeu, 23/08/2012 - 09:33

Je vous adresse toute ma solidarité du pays paysan. Attention, l'Europe va bientôt nous parquer en quota de réserve comme les indiens d' Amérique.

Votre lettre légitime trouvera une nouvelle promesse de François le portier de Schengen qui marche sur le puits sans fond de 33 Milliards avec des bas de laine de moutons noirs troués. A priori vu le prix de l'essence l’illusionniste Ayrault n'a pas trouvé de pétrole!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.