Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Pour qui voteront élus locaux et militants au 2e tour ?

4 28.04.2017 17:30

Il y a ceux qui appellent clairement à voter Macron, ceux qui ne prononcent pas son nom mais qui demandent de faire barrage au FN, ceux qui appellent à voter blanc, ceux qui refusent de donner une consigne de vote et ceux qui appellent à voter pour le Front national.

Cinq postures se dessinent en vue du 2e tour de la Présidentielle en Loire-Atlantique. Pour y voir clair, Presse Océan s'est efforcé de recenser ici les positions de vos personnalités politiques et des militants du département.

1. Les personnalités qui appellent clairement à voter Macron

Johanna Rolland (PS) appelle à voter Emmanuel Macron au 2nd tour

"Emmanuel Marcon (En marche!) sera le seul candidat à porter au second tour les valeurs de la République et de la démocratie, réagit le maire de Nantes Johanna Rolland (PS). Pas une voix ne doit manquer à Emmanuel Macron pour battre le Front National. Il a ce soir la responsabilité d’entendre le message et les aspirations des électeurs de gauche et écologistes.

Pour la deuxième fois en quinze ans, le Front National accède au deuxième tour de la présidentielle. Le discours de haine et de repli du Front National est un danger pour la France, un danger d’abord pour les classes populaires et les classes moyennes qu’il prétend défendre. C’est pourquoi j’appelle à voter en faveur d’Emmanuel Macron. J’entends aussi le message adressé par les électeurs de notre pays lors de ce premier tour, ajoute Johanna Rolland. Il exprime fortement le besoin de renouvellement profond des pratiques et de la vie politique. Le stupéfiant spectacle offert par le candidat de droite illustre lui aussi cette nécessité d’ouvrir une nouvelle page démocratique dans notre pays. La fragmentation et la division stérile de la gauche ces dernières années ont conduit le candidat du Parti Socialiste à un lourd échec. Nous devons en tirer les enseignements et les conséquences. Le moment est venu d’un nouveau cycle pour le Parti Socialiste. Il est temps de réinventer la gauche. Au niveau local le rassemblement des forces de gauche, écologistes, de progrès ouverts à la société civile permet de mener des politiques concrètes et efficaces. C’est dans cet esprit que la refondation de la gauche s’impose".

Présidentielle : retrouvez les pages spéciales de Presse Océan.

 

François Fillon votera Macron : « Cette défaite est la mienne »

François Fillon (LR) n’accède pas au second tour, « malgré tous mes efforts », souligne-t-il. « Les obstacles ont été trop nombreux. J’assume mes responsabilités. Cette défaite est la mienne. C’est à moi seul de la porter ». « Restez unis, déterminés pour faire entendre la voix de la droite et du centre », a lancé François Fillon. « Je voterai contre l’extrême droite. Je voterai en faveur d’Emmanuel Macron (En marche !) », ajoute François Fillon. « L’abstention n’est pas dans mes gènes. Le FN est historiquement connu pour sa violence, son intolérance. Il mènerait le pays à la faillite. »

 

Jean-Marc Ayrault appelle à voter Emmanuel Macron

Le ministre des Affaires étrangères et ancien maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault a appelé les Français à soutenir Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle sur son compte Twitter. "Un choix clair : toute la gauche, tous les républicains doivent se mobiliser pour voter E.Macron, pour la France, la République, l'Europe" a-t-il tweeté dimanche.

 

Yves Métaireau, maire de La Baule : « Macron sans états d'âme »

Le maire Les Républicains de La Baule a voté pour François Fillon dimanche « pour le programme et parce que c'est ma famille politique ». Néanmoins, Yves Métaireau regrette « l'entêtement de François Fillon à se présenter malgré sa mise en examen. Il l'a payé, il a payé les « affaires » c'est incontestable ». Le 7 mai, il votera pour Emmanuel Macron « sans états d'âme ».

 

Pays de la Loire. Les élus écologistes appellent à voter Macron

Les élus écologistes du conseil régional appellent à « voter Emmanuel Macron, candidat démocrate, le 7 mai prochain » afin de « faire barrage à la candidate d’extrême-droite, Marine Le Pen, dont le projet remet en cause les fondements mêmes de notre République ».

Mais ils  attendent d’Emmanuel Macron « le développement de la transition énergétique, la protection des populations les plus touchées par la crise et l’abandon des grands projets inutiles », dont le projet Notre-Dame-des-Landes.


Présidentielle. Michel Caillaud (PS) : "je voterai Macron sans hésiter"

L'élu PS de Saint-Sébastien Michel Caillaud a tenu à réagir après cette élection. "Sans hésitation, je voterai Emmanuel Macron au second tour. Le 1er tour de l'élection présidentielle s'est déroulé dans une situation politique inédite et inquiétante. Jusqu'au bout, l'issue de ce 1er tour a été incertaine. Je déplore qu'en France, la candidate de l'extrême-droite véreuse, haineuse et « Poutinisée » soit qualifiée pour le second tour. Toutefois, elle n'arrive pas en tête et c'est une satisfaction. Je préfère que ce soit le cas d'un candidat progressiste, ouvert et européen et qu'il soit face à elle plutôt que le candidat de la droite dure, malhonnête et "Trumpisé". "Homme de gauche, membre du Parti socialiste, ne reniant en rien mes valeurs, défendant les idées d'une gauche humaniste, responsable, européenne, œuvrant pour un progrès partagé et équitable et soucieuse de préserver notre environnement, le 7 mai je voterai sans hésitation pour Emmanuel Macron".

Le groupe d'opposition à la région PDL appelle aussi à voter Macron

Les élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain appellent à battre l'extrême droite en votant pour Emmanuel Macron.

Le groupe PS à la région des pays-de-la-Loire, du moins son représentant Christophe Clergeau, dénonce l'attitude du président (LR) Retailleau qui a choisi de ne pas donner de consigne de vote. Dans un communiqué commun, son groupe appelle à voter pour Emmanuel Macron : "La présence de Marine Le Pen au second tour est une profonde inquiétude pour l’ensemble des femmes et des hommes qui portent les valeurs d'humanisme et de solidarité.

Pour nous, élus du groupe socialiste, écologiste, radical et républicain du Conseil régional des Pays de la Loire, la lutte contre l’extrême droite est une priorité absolue. Membres de l’assemblée régionale, nous connaissons bien le Front National. Ses élus se distinguent régulièrement, dans l’hémicycle du Conseil régional, par des prises de position faites d’intolérance, de haine et de repli sur soi.

C’est pourquoi nous prenons nos responsabilités et nous appelons dans la clarté à voter Emmanuel Macron. C’est la seule façon d’être fidèle à nos valeurs et de défendre le 7 mai notre modèle républicain, sans rien renier de nos engagements et de nos convictions. Nous réaffirmons notre devise « liberté, égalité, fraternité » comme le seul étendard possible."

Jacques Auxiette (PS) : « Aucune voix ne doit manquer à Macron »

Le socialiste Jacques Auxiette, ancien président de la Région des Pays de la Loire, dénonce « les postures et la mise en scène des hésitations de ceux qui, à droite comme à gauche, n'appellent pas à voter pour Emmanuel Macron ». Il qualifie de « dangereux » le climat du début de campagne de ce second tour. Il lance un appel « à tous les élus qui se sont tus depuis le 23 avril à se ressaisir. Ils doivent afficher leur vote et contribuer à ce que pas une voix ne manque le 7 mai à Emmanuel Macron ». Il invite ce dernier à « saisir au plus vite les mains qui se tendent vers lui pour le hisser de ses 24 % du 1er tour à un score massif et sans appel au second tour. Il doit pour cela faire émerger des têtes nouvelles et aussi s'appuyer sur les hommes et les femmes qui ont contribué hier à faire œuvre de progrès, et qui le soutiennent aujourd'hui dans sa démarche sans calcul et avec sincérité ».

 

Marie-Françoise Clergeau : "L’abstention et le vote blanc ne sont pas des options"

 

Pour la députée PS de Loire-Atlantique Marie-Françoise Clergeau "Non, l’abstention et le vote blanc ne sont pas des options. Le 7 mai je voterai Macron" écrit-elle.

"Je comprends parfaitement la déception de celles et de ceux qui ne voient pas l'emporter le programme et les valeurs qu’ils ou elles défendaient. Je comprends leurs hésitations et leurs réticences. Mais l’enjeu est tel que ne pas choisir c’est finalement donner aux autres son propre bulletin de vote" écrit-elle dans un communiqué envoyé aujourd'hui aux rédactions. C’est s’en remettre aux autres pour désigner notre Président.e de la République. Comme si ce choix n'avait pas d’incidences." 

"Le risque de voir l’extrême droite l’emporter est trop grand pour détourner le regard et laisser faire. Le peu de réactions depuis dimanche comparé à 2002 n’augure rien de bon. Où est la mobilisation contre le Front national ? Malgré ses tentatives de dédiabolisation, de supposée rupture avec Jean-Marie Le Pen, le FN ne fait pas illusion. Il reste un parti nationaliste, populiste, xénophobe et homophobe."

"L’histoire nous a cruellement démontré que l’extrême droite arrive aussi au pouvoir par les urnes. Ne l’oublions pas."

Laurence Garnier, élue LR à Nantes, a choisi de voter Macron


“Je suis évidemment déçue de ce résultat du premier tour de la Présidentielle qui a placé François Fillon en 3ème position.

Je regrette que la campagne ait été, en grande partie, polluée par des affaires qui ont confisqué le débat d'idées auquel les Français avaient droit.

J'ai été fière de défendre, au travers du programme de François Fillon, un projet qui m'est apparu comme étant le meilleur pour redresser notre pays et lui redonner confiance.

Les Français ont fait leur choix et le second tour opposera Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Pour ma part, je voterai en faveur d'Emmanuel Macron, quelles que soient les réserves qui sont les miennes sur de nombreux volets de son projet”. 


 

2. Les personnalités qui appellent à faire barrage au FN 

Bruno Retailleau (LR) : « Une immense déception »

« C’est une immense déception », réagit sur France 2 Bruno Retailleau (LR), président de la région Pays de la Loire. « Nous devons nous projeter très vite, au-delà du deuxième tour. Nous devons constituer une majorité parlementaire. Notre famille doit rester unie pour que nous puissions gagner les législatives. Nos convictions n’ont pas été battues. On a instruit un procès. Cela n’a pas été une campagne mais un procès. » Que fera Bruno Retailleau au second tour ? « Personnellement, je ne voterai pas Marine Le Pen (FN) ». Les Républicains appellent-ils à voter Macron ? « Nous aurons un bureau politique ce lundi pour trancher cette question ».

Présidentielle : retrouvez les pages spéciales de Presse Océan lundi 24 avril.

 

Philippe Grosvalet votera "contre l'extrême-droite le 7 mai"

Philippe Grosvalet, président du Département et soutien d'Antoine Peillon pendant les primaires de la gauche, a appelé à faire barrage à la candidature de Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle.

Dans un communiqué, il a déclaré avoir voté Benoît Hamon, "le candidat le plus proche de [ses] convictions et de [sa] vision de l'avenir". Philippe Grosvalet estime n'avoir pas "d’autre choix que de voter contre l’extrême-droite, qui menace les valeurs de notre République. Ce vote par devoir illustre l’absurdité de l’élection présidentielle".

La sénatrice PS Michelle Meunier appelle à faire barrage au FN

La sénatrice de Loire-Atlantique et membre du Parti socialiste, Michelle Meunier a appelé à faire barrage au Front national, le 7 mai prochain. 

Dans un communiqué, elle regrette que "la gauche divisée n’[ai] pas su rassembler alors que les programmes de Jean-Luc Mélenchon et Benoît Hamon le permettaient. [...] Mais l’heure n’est pas à se renvoyer inutilement les responsabilités de ce qu’on peut appeler un échec, un rendez-vous manqué pour la gauche. L’heure est à défendre la République, à défendre nos valeurs. Nous devons tout faire pour nous opposer le 7 Mai à une victoire de l’extrême-droite."

 

Ensemble! appelle à "barrer la route au FN"

Saluant « l’événement considérable » que constitue le score obtenu par Jean-Luc Mélenchon dimanche, Ensemble! 44 appelle à « barrer la route du pouvoir au FN » en « votant contre Le Pen le 7 mai ».
D’ici là, le mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire veut faire du 1er-Mai, « une grande journée de mobilisation contre l’extrême droite », dans la rue. Mais Ensemble! entend aussi combattre le projet d’Emmanuel Macron : « Une fois Le Pen éliminée, il faudra empêcher Macron de constituer une majorité à l’assemblée nationale avec une partie de la droite et la droite du PS, sur son orientation ultra libérale ».

Pour ce faire, Ensemble! appelle à « des candidatures de rassemblement de toutes les forces de gauche et écologistes opposées à la politique des gouvernements Hollande ».

 

3. Les personnalités qui ne donnent pas de consigne de vote

 

Présidentielle Hélène Defrance (LO) : "pas de front républicain au second tour"

« Il est clair que tous les travailleurs conscients doivent rejeter le vote pour Marine le Pen, mais il est clair aussi que nous ne participerons à aucun front républicain réunissant des politiciens de la droite extrême filloniste avec le PS. Le vote blanc donnera à ceux qui, comme Nathalie Arthaud, choisiront ce vote le sens d'un rejet de Marine Le Pen sans cautionner Emmanuel Macron. Les voix qui se sont portées sur Nathalie Arthaud sont certes minoritaires mais représentent un courant qui existe. Un courant communiste qui exprime la conscience que -quelque soit le résultat du 2e tour- ce sont dans et par les luttes que le mouvement ouvrier retrouvera sa force pour s'opposer au grand patronat et au nouveau locataire de l'Elysée qui sera à son service, tout comme les précédents ».

 

4. Les personnalités qui appellent à voter Front national

 

Alain Avello (FN) : "Nous avons de grandes réserves de voix "

« On est très contents des résultats du 1er tour, c'est une configuration qui nous convient parfaitement. Cette campagne pour le second tour sera très clair avec deux candidats que tout oppose. En face de la candidate du peuple,protectrice des Français contre la mondialisation, on a un Emmanuel Macron, candidat qui a abusé son monde en se disant neuf, ni de droite, ni de gauche, prônant l'UE et la mondialisation. Nous pouvons compter sur des reports de voix des électeurs de Dupont-Aignan, Fillon et aussi Mélenchon ».

Commentaires (4)

Nous n'en avons rien à faire !
antibreton sam, 29/04/2017 - 10:57

Marre de cet unanimisme des partis traditionnels ! Leur appel à voter macron est insultant pour le peuple qui seul décide. En cherchant à se donner une (fausse) bonne conscience, ils se ridiculisent et surtout agissent de façon contre-productive.

Même chose pour les médias qui osent nous dire où sont le bien et le mal, qui est bon et qui est mauvais ! Jamais les médias ont été aussi vils, pratiquant un terrorisme intellectuel éhonté. Nos journaleux sont des propagandistes de la pire espèce. Il n'est pas abusif du tout de parler de dictature médiatique. Une telle dictature médiatique suscite le rejet ; ses incitations grossières seront ignorées par le peuple.

Macron a déjà beaucoup baissé et cela va continuer.

J'ai voté pour Mélenchon et j'admire son courage et son honneur. Lui seul, quasiment, a su résister au virus moutonnier qui s'est emparé de la classe politique.

Je m'abstiendrai, pour faire barrage à Macron. Pour un "insoumis", voter Macron serait voter contre toutes les raisons qui nous ont fait choisir Mélenchon au premier tour. Si nous avons voté Mélenchon, c'est pour moins ou pas d'Europe, pour moins ou pas de libéralisme, cette vieille doctrine toute pourrie et mortifère qui s'appelait avant capitalisme. C'est aussi pour se débarrasser des journaleux propagandistes du système qui déshonorent la profession de journaliste. Ce sont des thèmes que nous partageons avec MLP, mais qui nous opposent radicalement à Macron.

Evidemment, sur d'autres sujets nous sommes en désaccord complet avec le FN, raison pour laquelle nous nous contenterons de voter blanc ou de nous abstenir.

Et tant pis, ou plutôt tant mieux, si cela ne plaît pas aux médias !

quel intérêt????
vivalta44 mer, 26/04/2017 - 08:46

...comme si les électeurs attendaient "un ordre" "une consigne" de tous ces gens qui tout à tour eux ou leur camp auront mis le pays en grande difficulté!!!!!!!et poussé vers le FN....
..la mutation se fait trop lentement...le ps va exploser..les verts disparaitre et la droite se disloquer...

Contre ....
Foulques Deletang mer, 26/04/2017 - 13:05

En réponse à vivalta44 - quel intérêt????

Peut-être que ces citoyens veulent nous indiquer que pour voter contre eux, il faudra prendre l'autre bulletin? Puisque le vote est à bulletin secret, ces informations inutiles et lourdingues devraient être sanctionnées. Je vais dire à ceux-là : " Comme Hamon l'avait annoncé, je voterai Mélenchon au 2nd tour!"; ça m'avait amusé car ça supposait que l'un des 2 y soit, ce qui était très improbable. A tous les portraits de la galerie, je vous le dis, je voterai La Méluche au 2nd tour, c'est pour cela que j'avais conservé le bulletin du 1er tour. Merci qui?

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.