Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Pourquoi Jean-Marc Ayrault devrait redevenir rapidement député

6 01.04.2014 06:00
Jean-Marc Ayrault, avec sa femme Brigitte, votant à Nantes lors du second tour.

Jean-Marc Ayrault, avec sa femme Brigitte, votant à Nantes lors du second tour.

PHOTO PRESSE OCEAN-NATHALIE BOURREAU

Le calendrier est cruel. L’histoire retiendra que le Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, ancien roi du cumul (député-maire de Nantes durant 23 ans, président de la communauté urbaine pendant 11 ans, patron des socialistes à l’Assemblée nationale durant 15 ans) se retrouve déchargé de toute fonction de chef au lendemain d’élections municipales qui l’ont vu orchestrer - avec succès - sa succession en métropole nantaise. 

Jean-Pierre Fougerat, maire socialiste de Couëron et fidèle compagnon de route, annonce qu’il n’est « plus député », poste qu’il a assumé en intérim, en tant que suppléant de Jean-Marc Ayrault, après la nomination de ce dernier à Matignon. « C’est la règle. Les textes sont clairs : Jean-Marc a un mois pour reprendre son siège de député. Sinon, une législative partielle doit être organisée. » « C’est un vrai militant, loyal, sérieux, énonce un proche. Un combattant. Vu le contexte actuel, je le vois mal prendre le risque de faire perdre un siège de député à son camp avec une nouvelle élection. » « Vous ne croyez pas qu’on a eu assez de scrutins ? », abonde un élu socialiste de l’agglomération.

Jean-Marc Ayrault pourrait avoir envie de consacrer davantage de temps à sa famille. D’aucuns le verraient volontiers être récompensé par une nomination à un poste de commissaire général, en charge de questions sociales, économiques ou européennes. Et puis il y a le dossier d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. « Voilà un beau combat à mener, remarque Jean-Pierre Fougerat. Car ce projet lui tient à cœur… »

Dossier complet dans Presse Océan ce mardi 1er avril.

Commentaires (6)

Quoi qu'il en soit, JMA
observateur44 mar, 01/04/2014 - 13:51

Quoi qu'il en soit, JMA devrait avoir une vraie pensée attendrie pour Sarkozy qui modifia la Constitution afin qu'un ministre désavoué ne soit pas contraint de repasser devant le suffrage universel, comme la Constitution initiale de la Vème le prévoyait. Il aurait sans doute été réélu mais après le stress de Matignon, éviter un nouveau combat lui fera du bien.

Jeam-Marc Ayrault est trop occupé pour redevenir député
sven.jelure mar, 01/04/2014 - 11:43

Jean-Marc Ayrault, à nouveau député ? Vu son efficacité à Matignon, ce n'est probablement pas une bonne idée. D'autant plus qu'il va être très occupé dans les prochaines semaines à inaugurer tous les projets qu'il a lancés depuis des années, avec une égale efficacité : nouveau CHU, musée des Beaux-arts, interconnexion des lignes 1 et 2 du tramway, aéroport de NDDL, port de plaisance de l'île de Nantes, etc.

Réponse à Quelscoop
Bretonne-Naoned mar, 01/04/2014 - 10:32

Je ne vois pas en quoi JMA (la soixantaine) serait plus usé et vieillisant que Gaudin qui , à 74 ans, vient d'en reprendre pour 6 ans à la tête de la mairie de Marseille ? Evitez de dire n'importe quoi, cher monsieur. Et l'emploi des seniors, qu'en faites-vous ? Non mais :) je pense que M. Ayrault a besoin de décompresser un peu après sa lourde charge ministérielle, mais qu'il reprendra vite sa place d'élu dans sa région de cœur. (Même si le voir à nouveau défendre le projet monstrueux de NDDL n'est pas pour me plaire).

Député oui mais européen
pi.cormerais mar, 01/04/2014 - 09:58

Pour faire barrage au FN et autres mouvement de droite, Mr Ayrault devrait se présenter au élection européenne, car il à la valeur d'un tribun et ainsi pourrait faire valoir les idées qu'il a toujours porté en lui .

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.