Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Primaires : Philippe Grosvalet ne donnera pas de consigne

0 23.01.2017 16:55
PHILIPPE GROSVALET, PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL

PHILIPPE GROSVALET, PRESIDENT DU CONSEIL DEPARTEMENTAL

NATHALIE BOURREAU

Le président du conseil départemental (PS) de Loire-Atlantique Philippe Grosvalet, qui soutenait Vincent peillon au 1er tour, ne donnera pas de consigne de vote pour le 2e tour de la primaire.

Il explique pourquoi dans un communiqué :

En tout état de cause, et sans ambigüité, je soutiendrai le candidat vainqueur de la primaire de la gauche." Comme Vincent Peillon en somme.

"Rien ne doit être dit aujourd’hui qui puisse condamner le rassemblement demain. Lors de ce premier tour, j’ai soutenu la candidature de Vincent Peillon qui me semble la plus à même de rassembler notre famille politique en s’appuyant sur nos points d’accord, plus nombreux que nos désaccords. Les électeurs de dimanche dernier ont fait un autre choix. Je prends acte de ce résultat.

Nous portons toutes et tous une responsabilité lourde, celle de faire de cette semaine un temps utile d’échanges, de discussions contradictoires, sans caricatures ni excès. Cette responsabilité, ce sont d’abord Benoît Hamon et Manuel Valls qui la porteront, en n’exprimant rien qui puisse être demain utilisé contre notre camp, contre celui qui sortira vainqueur de la primaire.

Cette responsabilité, elle est aussi la mienne, ici en Loire-Atlantique, pour rassembler le Parti socialiste et, au-delà, l’ensemble de la gauche, autour de notre candidat. C’est une condition indispensable pour gagner les élections présidentielles.

Voter en nombre dimanche prochain est la condition préalable à la victoire.

Participation trop faible

La participation, hier, a été trop faible pour créer l’élan nécessaire au rassemblement. Il reste sept jours pour faire du second tour une étape réussie, en amplifiant la mobilisation.

Comme 50 000 votants en Loire-Atlantique, j’ai pu voter au premier tour selon mes convictions, pour un candidat en phase avec mon histoire et ma vision de la gauche, pour construire l’avenir de la France et de l’Europe. Afin de garantir cette ligne de conduite, je n’exprimerai pas publiquement mon choix pour le second tour. C’est ma manière de contribuer au rassemblement sans exclusive dès dimanche soir."


 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.