Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Réforme territoriale : le grand bazar continue!

2 19.06.2014 06:00
La réforme territoriale n’a pas fini de coller des nuits blanches aux élus.

La réforme territoriale n’a pas fini de coller des nuits blanches aux élus.

ARCHIVES PO-NATHALIE BOURREAU

Incroyable mais vrai : alors que les parlementaires de Loire-Atlantique promettent de tenter de corriger la carte des régions - telle qu’esquissée par le Président socialiste Hollande, au soir du 2 juin - pour obtenir une fusion des Pays de la Loire avec la Bretagne, l’idée d’un mariage avec la Région Centre a ressurgi hier.

C’est peu dire que l’évocation de ce scénario a aussitôt fait souffler un vent de panique en terre nantaise. Alain Gralepois, vice-président (PS) du conseil régional, a donné l’alerte, rapportant : « Jacques Auxiette (président PS des Pays de la Loire) a appris que des sénateurs préparaient une proposition de carte associant les Pays de la Loire au Centre. On sent qu’il y a un danger, rien n’est stabilisé… » Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre (PS), désormais député de Loire-Atlantique, préfère parler de « rumeur ». Pour autant, il confirme que « certains élus de la Région Centre » ont en tête de déposer un amendement réclamant leur union avec les Pays de la Loire. « Cette proposition, on ne la votera pas », balaie Jean-Marc Ayrault pour qui « la seule option crédible reste la fusion des Pays de la Loire avec la Bretagne ».

Grandes manœuvres

« Le Poitou-Charentes et le Limousin, mécontents d’un mariage forcé avec le Centre, font actuellement les yeux doux à l’Aquitaine, décrypte Ronan Dantec, sénateur écologiste de Loire-Atlantique. Si ce rapprochement s’opère, le Centre se retrouverait alors seul. D’où la tentation de les relier aux Pays de la Loire ». L’élu se refuse à envisager une telle issue. Hier, aux côtés d’élus écologistes et socialistes, il a appelé à la naissance d’une grande région Bretagne-Pays de la Loire. Avec parallèlement la mise en place d’une Assemblée de Bretagne regroupant la Loire-Atlantique, cette entité étant susceptible de prendre en charge les compétences liées à la culture, au tourisme, ou les services publics de proximité.

Dossier complet dans Presse Océan ce jeudi.


Commentaires (2)

il y aura encore des rumeurs
observateur44 jeu, 19/06/2014 - 12:07

car ce dossier réveille tellement d'envies et d'angoisses qu'il se prête merveilleusement à ces manœuvres de diversion. Lancer de fausses nouvelles et regarder qui pourrait se joindre à vous pour faire triompher vos projets, c'est le "b.a ba" de la politique politicienne...

Rien n'est joué
breslau54 jeu, 19/06/2014 - 07:20

La question bretonne est la clef du redécoupage. Si vous faites une Bretagne à 5 départements, le puzzle se met en place. Le Maine-et-Loire, la Mayenne et la Sarthe rejoignent le Centre pour former le Val-de-Loire. Le Poitou-Charentes avec la Vendée dans ses bagages et le Limousin n'ont d'autre possibilité que de rejoindre l'Aquitaine.
Ce scénario plaît énormément aux Bretons Le Drian et Urvoas, mais aussi à la quasi totalité des élus de la région Centre toute tendance politique confondue et encore à la grande majorité des hommes politiques en Poitou-Charentes menée par Dominique Bussereau.
Jean-Marc Ayrault et Jacques Auxiette sont très loin d'avoir gagné la partie et sauvegardé l'unité des Pays-de-la-Loire. L'Assemblée nationale pourrait procéder effectivement au démantèlement des PdL.
Le feuilleton n'est pas terminé.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.