Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Russie : le Nantais Yoann Barbereau à l’abri mais pas libre

0 22.08.2017 12:01
Yoann Barbereau, ex-directeur de l’Alliance française à Irkoutsk.

Yoann Barbereau, ex-directeur de l’Alliance française à Irkoutsk.

SD

Le Nantais Yoann Barbereau, condamné en Russie à 15 ans de prison après un procès surréaliste, a fui. Il ne peut vivre librement.

Yoann Barbereau n’est « pas en liberté, il est seulement en sécurité ». La formule est signée du Nantais Thierry Guidet, président du comité de soutien de Yoann Barbereau. Ce dernier, Nantais de 40 ans, a pris en 2012 la tête de l’Alliance française d’Irkoutsk, en Russie. En trois ans, le rêve s’est mué en cauchemar.
« Yoann n’en peut plus. C’est éprouvant de vivre ainsi reclus »
En février 2015, dans un contexte de tension diplomatique entre la Russie et la France, la police a fait irruption au domicile de Yoann Barbereau. L’homme s’est retrouvé accusé d’attouchements sur sa fille et de diffusion d’images pornographiques. Ses proches n’ont eu de cesse de dénoncer « une machination », mettant en évidence « des menaces exercées pour obtenir des témoignages à charge » mais aussi « la fabrication de nombreuses preuves bidon ». En vain. Au terme d’un procès tronqué et surréaliste, Yoann Barbereau, assigné à résidence dans l’attente du verdict, a arraché son bracelet électronique et fui la Russie.

Les négociations patinent (...).

Retrouvez notre dossier faisant le point sur cette affaire dans Presse Océan ce mardi 22 août.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.