Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Rythmes à l'école : durs à suivre

0 03.07.2015 08:15
A Nantes

A Nantes

Photo archives PO-Olivier Lanrivain

La refonte des rythmes scolaires, compliquée et parfois polémique, continue à la rentrée. Avec des ajustements.

La décision est prise. À Vigneux-de-Bretagne, l'école privée abandonne la réforme mise en œuvre dès 2013. « Il fallait tout gérer, les enfants semblaient fatigués. Et c'est dur de trouver des animateurs. Le budget manquait pour des activités à tous les enfants », note Aurélia, une maman. Clap de fin donc pour les TAP, temps d'activités périscolaires. Et retour à la semaine de 4 jours.

33 % des écoles privées ont adopté la semaine de quatre jours et demi

L'enseignement privé n'étant pas obligé de se plier à la réforme. Et elle n'est pas la seule. « Sept écoles reviennent à la semaine de 4 jours » note la porte-parole de l'enseignement catholique départemental. Parmi elles : Vigneux donc mais aussi St-Nicolas-de-Redon, Malville, Bouée... Les raisons souvent invoquées ? Le financement, des problèmes de locaux, de personnels... Pour autant, « 82 écoles privées sur 250 seront à la semaine de quatre jours et demi à la rentrée, soit 33 % », remarque l'enseignement catholique. Et « 9 écoles ont décidé d'y passer », dont Sucé-sur-Erdre, Erbray, Soudan, Issé....

Dans l'enseignement public, les activités péri-éducatives sont en revanche obligatoires. Et toutes les écoles publiques appliquent la réforme. Mais les communes, qui portent et financent les projets, n'y mettent pas le même engouement. Et les mêmes moyens. Si les organisations se rôdent, les disparités restent. Des communes décident de faire payer les parents.

De leurs côtés, des associations de parents d'élèves sont plutôt satisfaites de la réforme.

Plus d'informations dans Presse Océan de vendredi 3 juillet (toutes éditions)

Donnez votre avis sur le site internet

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.