Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Saint-Valentin: les déclarations d'amour de nos deux gagnantes

0 19.02.2013 11:20
Loire-Atlantique. Saint-Valentin: les déclarations d'amour de nos deux gagnantes

Loire-Atlantique. Saint-Valentin: les déclarations d'amour de nos deux gagnantes

Archives PO

Dans le cadre de notre opération Saint-Valentin, le jury Presse Océan a lu attentivement une centaine de déclarations d’amour et a retenu deux d’entre elles, jugées à la fois originales et tendres (ce qui ne signifie en rien que les autres ne l’étaient pas).

Ainsi, Yolande, 49 ans, de la Chapelle-sur-Erdre, et Sandrine, 24 ans, de Carquefou, auront droit à un cadeau offert par notre partenaire les Galeries Lafayette.

Les deux déclarations :

« A mon mari Christian »

 

Fais un vœu

Même pas très pieux !

 Entre dans mon ciel bleu

 Tu seras traité comme un Dieu

 Car cet éclat au fond de mes yeux

 T’ouvrira la porte des cieux.

 Laissons l’amour entrer en jeu

 Ne sois pas si soucieux

 Mais non ! Tu n’es pas trop vieux

 Pour rêver et faire des envieux

 

 Yolande, 49 ans, La Chapelle-sur-Erdre

 

 

Récit ordinaire d'un amour extraordinaire... : déclaration à ma façon !

Extraordinaire : adj. Qui suscite l'étonnement par sa singularité, sa rareté.

Alors, oui, notre histoire est singulière. Chaque histoire, par essence, a sa propre singularité. La nôtre n'est ni religieuse, ni insolite, ni rêveuse, ni inattendue, ni aventureuse, alors qu'est-elle ? Antoine et moi nous rencontrons grâce à un beau hasard de la vie, virtuelle. Au début, on s'écrit. Les messages s'allongent, les impatiences grandissent. Au milieu, on se rencontre. Les sentiments éclosent, les évidences s'affirment. A la fin, on s'aime. Et ce n'est que le début... Antoine transforme mon gris en rose, mon bronze en or, ma vie en magie... Il renverse tout et j'aime, je l'aime comme jamais je n'aurai cru qu'il soit possible d'aimer ! Le moment des présentations officielles arrivent et, là, on fait la découverte d'un élément bouleversant...

Alors que je rends visite à ma chère grand-mère (née en 1926), elle m'apprend que sa copine de banc d'école dans les années 30 et 40 n'était autre que... la grand-mère d'Antoine ! Coïncidence incroyable. Photos de classe à l'appui, ma grand-mère me raconte avec émotion leur vie d’écolière partagée. La maman d'Antoine a perdu sa maman il y a de nombreuses années et je lui offre, pour mon premier Noël en famille, avec une grande émotion, ces fameuses photos de classe. C'est ainsi qu'Antoine et ses proches ont pu découvrir le visage de cette grand-mère : grand-mère qu'ils n'ont peu ou pas connue mais qui, grâce à un joli hasard de la vie, est revenue quelques instants, sur ces clichés en noir et blanc...

Je profite de ce récit ordinaire de notre amour extraordinaire pour dire, une nouvelle fois, merci à mon Doudou... Merci d'être ce que tu es et merci d'avoir fait de moi ce que je suis. Mon bonheur, ma vie... Le plus beau, le plus merveilleux, le plus rare de toute la terre, entière... La vie s'offre à nous et je nous souhaite le meilleur : un mariage, une maison, des <p'tits Polo>... en mémoire de nos chères grands-mères, amies avant la guerre...

Je t'aime comme je respire, rien d'autre à dire.

Sandrine, 24 ans, Carquefou

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.