Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Loire-Atlantique Sécurité alimentaire: nos restaurants passés à la moulinette

1 30.07.2013 11:08
Nantes, hier matin: les inspecteurs de la direction départementale de la protection des populations orchestrent une vérification en règle d’un café-brasserie.

Nantes, hier matin: les inspecteurs de la direction départementale de la protection des populations orchestrent une vérification en règle d’un café-brasserie.

Photo Presse Océan- Romain Boulanger

En plein boom touristique, les autorités s’échinent à veiller au grain dans les cuisines, les réfrigérateurs et les réserves des restaurants de Loire-Atlantique. Les services de la Direction départementale de la protection des populations sont sur le pont pour contrôler la bonne marche d’un maximum d’établissements.

Snack, brasserie, boucherie épinglés et fermés

Cette année, un restaurant de l’agglomération nantaise, un snack et une boucherie installés sur la côte ont été frappés d'une mesure de fermeture temporaire, à la suite de ces inspections. En juin, un commerçant ambulant spécialisé dans la restauration rapide a été pris en flagrant délit, prêt à écouler 70 kg de viande avariée lors du festival Hellfest. Récemment, un autre restaurateur a été épinglé, à la suite d’une plainte d’un client malade. Les moules cuisinées provenaient d’un gisement interdit à la pêche.

En 2012, 932 restaurants avaient été contrôlés sur le département, avec à la clé 15 procès-verbaux et 241 avertissements.

Reportage, dossier complet dans Presse Océan ce mardi.

Commentaires (1)

Une bonne chose... !
Tatave mar, 30/07/2013 - 13:37

Si seulement ces contrôles pouvaient évincer les pseudos "restaurateurs" qui ne respectent pas les règles de base et ternissent l'image des vrais professionnels, sans compter la protection des consommateurs, bien sûr !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.