Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Maine-et-Loire Un collégien agressé par son prof à Saumur

6 08.02.2013 13:26
Maine-et-Loire. Un collégien agressé par son prof à Saumur

Maine-et-Loire. Un collégien agressé par son prof à Saumur

Photo Le Courrier de l'Ouest

Un enseignant expérimenté du collège privé de l’Institution Saint-Louis à Saumur (Maine-et-Loire) a agressé un de ses élèves le 17 décembre dernier, peu avant la fin d’un cours.

La mère de la victime, un élève en classe de 4e âgé de 13 ans, témoigne dans Le Courrier de l'Ouest ce vendredi :

« Mon fils a d’abord reçu un coup de poing de la part de son professeur qui l’a ensuite jeté à terre avant de lui porter trois coups de pied dans le dos. Il l’a ensuite relevé, giflé à nouveau avant de lui jeter son sac au visage. Le tout devant les 31 élèves de la classe. »

Depuis, une plainte a été enregistrée au commissariat de Saumur et le dossier transmis au Parquet d’Angers mais aucune procédure disciplinaire n’a été ouverte du côté de l’Éducation nationale.

Commentaires (6)

prof
gismo44 dim, 10/02/2013 - 13:13

pour sabrina de coueron
je serai d'accord avec vous si nous étions en 1960, mais maintenant un "enfant" de 13 ans conduit une voiture, fonce sur des policiers, il se promène avec un couteau ou pire un révolver, il se permet d'agresser les prof , de porter plainte pour une gifle de la part d'un policier;
Ils sont arrogants, mal élevés, grossiers et ne respectent plus personne, j'ai 58 ans et suis caissière de station je côtoie des enfants de cet âge et bien croyez moi les plus désagréables arrogants et grossiers sont les jeunes de 10 à 16 ans.

je comprend qu'un adulte prof ou pas puisse "péter les plombs" devant ce genre de comportement

j'ai 2 fils de 33 et 36 ans et j'espère qu'ils ne se sont pas comportés de cette façon

Posez-vous deux secondes et réflechissez...
Sam44 ven, 08/02/2013 - 17:48

Je lis vos commentaires...d'accord, il faut aussi se demander qu'est-ce qui a pu déclencher une telle réaction de ce prof sur son élève.
MAIS !

Posez-vous aussi ces questions :

1 - Le professeur aussi expérimenté soit-il, ne doit-il pas faire preuve de retenue et montrer l'exemple ? Notamment en matière de "réaction" ?

2 - Même s'il est professeur et qu'il ait été offensé, sa réaction est-elle légitime ?

Pour ma part, peu importe ce que l'enfant (parce qu'il s'agit d'un enfant de 13 ans) a pu lui dire, sa réaction est totalement démesurée. On parle ici non pas d'une claque paternelle mais bien d'un tabassage en règle !
C'est inadmissible : un professeur quel qu'il soit, n'a absolument AUCUN DROIT de tabasser son élève et qui que ce soit d'ailleurs !
L'inverse est aussi de mise. Mais là c'est d'un adulte et qui plus est d'un prof que l'on parle ...

Une enquête doit être faite sur cela mais s'il s'avère que les faits soient bien réels, ce n'est pas normal et des sanctions doivent être prises. Il ne faut pas toujours défendre le même parti car, de connaissance de cause, il y a aussi des brebis galeuses du côté du corps enseignant et certains croient toujours qu'ils peuvent tout se permettre.

Sabrina
philippe P (non vérifié) ven, 08/02/2013 - 20:43

En réponse à Sabrina de Couëron - Posez-vous deux secondes et réflechissez...

Oui je suis d'accord avec vous.
Un tel acharnement n'est pas tolérable. Mais une baffe aurait presque eu le même engouement médiatique.
Aujourd'hui, la politique est à l'enfant ROI.
L'administration est fébrile quant aux sanctions des élèves turbulents au détriments des profs. Ces derniers n'ont plus (pardon, n'ont plus le droit) à aucune autorité, quelle qu'elle soit.
Et on en arrive à ces extrêmes : un pétage de plomb.
Mettons cela à la vie urbaine et nous retrouvons la délinquance active sans aucune sanction, car les protagonistes sont mineurs voire issues des "minorités visibles" (terme que je déteste, mais politiquement correct). Cf moultes faits divers.
Je suis peut-être dur mais c'est la triste réalité.
Pour en revenir à ce prof, il est sorti de ses gonds mais ça peut se comprendre… malheureusement. Le travail d'enseignant est beaucoup plus dur qu'on ne le pense surtout en ZEP, et là on ne dit pas où il enseigne… justement?

Je confirme…
philippe P (non vérifié) ven, 08/02/2013 - 16:42

Pour en arriver à un tel extrême il a fallut que l'enseignant soit mis à bout.
Rien est gratuit dans la vie (sauf pour les tarés que l'on peut rencontrer le soir ou la nuit dans les rues!).

prof
gismo44 ven, 08/02/2013 - 15:33

il serait peut être intéressant de savoir ce qu'a fait l'élève pour déclencher celà.
il est trop facile de donner qu'une version !!!!!

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.