Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Plus de 20 000 manifestants au sud de Cheviré selon les organisateurs

9 09.01.2016 21:22
  • PO/EV

    14 h, les organisateurs comptabilisent 20 000 piétons, la police parle de 7 200.

  • PO/JC

    14 h, les organisateurs comptabilisent 20 000 piétons, la police parle de 7 200.

  • PO/OL

    Plus de 500 m de vélos suivent le cortège des tracteurs : ils n'en finissent pas d'arriver vers Cheviré.

  • PO/EV

    Vue du périphérique à 12 h 45 : premier convoi de la tracto vélo

  • PO/EV

    Vue du périphérique à 12 h 45 : premier convoi de la tracto vélo

  • PO/JC

    Rezé vers 12 h 15 : les tracteurs arrivent sous les applaudissements des cyclistes.

  • PO/JC

    Des centaines de tracteurs mobilisés au sud du périphérique.


  • Infographie PO/Cécile Gravouil

    Les convois s'élancent depuis Notre-Dame-des-Landes.

  • Photo archives Presse Océan - Nathalie Bourreau

    Les convois s'élancent depuis Notre-Dame-des-Landes.


Suivez le fil de cette journée mouvementée  à travers le compte-rendu ci-dessous et via notre "live", qui reprend en temps réel les tweets et photos les plus marquants.

Le point à 18 h :

Ils étaient quelques centaines de manifestants à occuper de manière resserrée la partie sud du pont de Cheviré, bloquant le périphérique intérieur sur 500 m avec une bonne cinquantaine de tracteurs. Déterminés à rester, ils sont en train d'installer une dizaine de tentes et de barnums pour camper sur place. "On reste ce soir, plus tard s'il le faut. Et ce jusqu'à ce qu'on obtienne une réponse de François Hollande pour interrompre les procédures d'expulsion." indique un membre de du collectif Copain 44.

Le point à 17 h : 

Retournement de situation depuis 16 h. Quelques centaines d'agriculteurs et de manifestants, avec environ 70 tracteurs, occupent toujours la partie sud du pont de Cheviré : un barnum et des toilettes sèches ont même été installés près de la porte de Bouguenais. 

"Les tracteurs restent sur le pont de cheviré, jusqu'à obtenir une réponse de Hollande", indique le collectif  Copain 44 dans un communiqué envoyé à 16h30 alors que l'orage menace sur le pont de Cheviré. Ils refusent de quitter le périphérique et annoncent un blocage "illimité" avec environ 50 tracteurs. Des manifestants qui ont quitté les lieux reçoivent des SMS les invitant à revenir.

Le point à 15h15 :

Dispersion de la tracto-velo annoncée à partir de 15 h 15. Certains ont commencé à partir un peu plus tôt.

Le point à 14 h :

Vers 14 h, le chiffre de la participation est revu très nettement à la hausse par les organisateurs. L'Acipa annonce : 400 tracteurs, plus de 1000 vélos et environ 20 000 piétons. La police dénombre de son côté au moins 7 200 manifestants.

Des tables ont été convoyées au pied du pont pour le banquet. Certains, compte-tenu du retard de la manifestation, ont déjà commencé entamé leur pique-nique. Pour l'heure, l'ambiance est très bon enfant.

A voir aussi : Nantes : Nos vidéos de la manifestation du 9 janvier contre le futur aéroport

Le point à 13h10 :

Les manifestants arrivent par milliers de chaque côté du pont de Cheviré. Selon l’AFP, à 13h, la police dénombrait au moins 4 000 manifestants, tout en reconnaissant que le double pourrait être atteint. L'Acipa, l'une des principales associations d'opposants au projet d'aéroport, comptait 10 000 participants et 400 tracteurs.

Quelques minutes avant, 200 manifestants étaient déjà sur le pont de Cheviré pour attendre les "tracto vélos". Ils ont vu arriver un premier cortège tout d'abord depuis le nord et Saint-Herblain, sur le périphérique extérieur. Les tracteurs ouvraient le cortège, suivis par une foule très très dense et difficile à quantifier. "On n'en voit pas le bout", s'exclamait un témoin.

L'arrivée par le sud, depuis le pont de Cheviré toujours, au dessus de la route de pornic, a été tout aussi "impressionnante" par sa longueur et sa densité. 

Le point à 12h15 :

La foule arrive de toutes parts depuis les bretelles d'accès du périphérique et converge derrière les tracteurs en direction du pont de Cheviré.

Le point à 11h45 :

Fermeture du pont de Cheviré par les autorités : les gens qui sont arrivés en voiture au pied du pont prennent le petit escalier attenant à l’ouvrage et investissent le périphérique vide. C’est là que doit se tenir le pique-nique des opposants à l’aéroport.

Lire aussi :  Manifestation des anti NDDL sur le périphérique de Nantes : suivez notre direct

Le point à 11h30 :

La foule a commencé à se former au Cardo, à Orvault, au point de ralliement (station de tramway) vers 10h45. 

La manifestation a pris beaucoup de retard. Le périphérique, au niveau du pont de Cheviré, n’est pas encore fermé à la circulation, contrairement à ce qu’avait indiqué la préfecture (11 h) mais il n’y a jamais eu aussi peu de voitures sur cet axe très fréquenté le samedi. Le message est passé : les automobilistes ont pris les devants pour éviter le secteur.

Au sud du périphérique, à Rezé Océane, les tracteurs sont très nombreux à avoir rejoint les vélos pour le départ de la tracto vélo. La mobilisation est impressionnante.

A la station Neustrie à Nantes plusieurs centaines de personnes encore ont pris place au point de rassemblement. Beaucoup de manifestants ont fait le déplacement depuis toute la région ouest.

Le point à 10 h :

Un premier convoi, composé de quelque 200 cyclistes et d'une dizaine de tracteurs, est parti vers 9h ce samedi matin du bourg de Notre-Dame-des-Landes, équipé de drapeaux et de pancartes sur lesquelles on peut lire "Non aux expulsions" ou encore "Oui aux paysans".

Lors d'une prise de parole par mégaphone, les organisateurs ont appelé les participants à "bloquer le périf de Nantes dans la bonne ambiance" en évitant par exemple de s'en prendre à la signalisation routière. Ils ont annoncé un ordre de dispersion à partir de 15h30.

Direct :  Manifestation des anti NDDL sur le périphérique de Nantes : suivez notre direct

Ce premier convoi a récupéré plusieurs centaines d'autres manifestants sur la "Zone d'aménagement différé", la fameuse "ZAD" rebaptisée "Zone à défendre" par les opposants au projet d'aéroport, qui sont environ 200 à vivre sur place en pleine nature dans des logements de fortune. Des manifestants cagoulés ont pris place dans des remorques de tracteurs.
Quatre autres convois de tracteurs et de piétons ont prévu de converger vers le périphérique nantais puis vers le sud du pont de Cheviré, pour un "grand banquet".
Le trafic devrait être fortement perturbé sur le périphérique mais aussi les accès à l'aéroport de Nantes-Atlantique dès le milieu de matinée. La préfecture de Loire-Atlantique, qui n'a pas interdit la manifestation, recommande de différer et limiter les déplacements et de privilégier les transports en commun.

Quelque 400 tracteurs attendus

La manifestation ne devrait pas gagner le centre-ville de Nantes, un "choix délibéré" des organisateurs.

Plusieurs milliers de personnes et quelque 400 tracteurs, selon les organisateurs, s'apprêtent ainsi à bloquer le périphérique de Nantes pour réclamer l'abandon des procédures d'expulsion contre 11 familles et quatre agriculteurs installés sur le site du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.
Cette "démonstration de force" vise à faire "plier" le gouvernement, quatre jours avant une audience judiciaire, lors de laquelle Aéroports du Grand Ouest (AGO), concessionnaire du futur aéroport, compte demander l'expulsion immédiate de ces habitants, assortie d'une astreinte journalière de 200 à 1000 euros et d'une mise sous séquestre de leurs biens et cheptels s'ils n'obtempèrent pas.

Commentaires (9)

Chienlit ! Chers verts - Euh ! non ! Verchère, sorry !
JANE DOE dim, 10/01/2016 - 20:45

Eh ! dis-donc, Melba, t'as pas la pêche ! Ton neurone H 24 a la tremblote ? 3 fois le même post ! Bien sûr on a le droit de manifester ! Mais tes copains "zadistes" sqatteurs venus d'ailleurs pour la plupart, voyous, casseurs violents, voleurs, destructeurs, prédateurs, pilleurs, preneurs d'otages (des VRAIS habitants de NDDL !), menteurs, profiteurs du système, j'en passe et des meilleures, représentent-ils la vraie "Démocratie" ? J'en doute et le doute... est en moi.

seulement
vincentbzh dim, 10/01/2016 - 00:06

Moins de 10 000 c'est pas beaucoup...

Bloquer toute la journée un périf et le pont le plus important de Nantes, pour moins de 10 000 personnes... Tout simplement scandaleux.

Il est temps de faire le ménage dans la zad.

NUL
Laulau sam, 09/01/2016 - 16:45

Pas beaucoup de monde dans les magasins, les commerçants ne feront pas leurs chiffres donc chômage encore et encore...
Ces gens sont qu'une bande d'inconscient dans notre monde actuel !
Je me suis rendu sur le pont et la plupart des gens ne sont la que pour faire le Cheviré à vélo, l’aéroport, ils s'en moquent....
Dans tous les cas, même 20 000 personnes comme pensent les hallucinés de NDDL , ne représentent que un petit pour cent de la population de l 'agglomération nantaise.
L’aéroport vivra !

démonstration de force?
fabd4449 sam, 09/01/2016 - 12:24

Visant à faire plier le gouvernement? Je veux bien croire que le gouvernement soit faible (après tout ils n'ont une nouvelle fois rien fait pour protéger les droits des personnes qui vont être bloquées) mais il faudrait peut être dire aux zadistes quels ont été les scores des dernières élections : EELV a un score très faible, et PS et LR devant. La démonstration de force a été faite, mais pas du côté qu'ils croient

Une honte
fabd4449 sam, 09/01/2016 - 11:59

Nous avons la chance d'être dans un pays démocratique. Il est donc normal de pouvoir manifester, mais pas comme ça. Ces personnes (toujours les mêmes) vont empêcher des milliers d'autres de leur droit fondamental : leur liberté de se déplacer. Ils n'ont qu'a manifester dans leurs champs, personne n'y trouvera à redire, pas étonnant qu'ils aient une mauvaise image...sinon faudrait peut être qu'ils comprennent que les dernières élections ont une nouvelle fois validé la construction du futur aéroport (les 2 premiers partis étant pour)

A qui la honte ??
Melba dim, 10/01/2016 - 19:30

En réponse à fabd4449 - Une honte

Comment pouvez-vous dire çà : empêcher des milliers de gens d'exercer leur droit fondamental, la liberté de se déplacer.... mais tout était expliqué à l'avance, par écrit et en images, comment aller de là à là sans passer par la partie bloquée du périphérique !
Et tout citoyen a dans ses droits fondamentaux, celui de s'exprimer, de manifester.. ( la manifestation doit être déclarée et acceptée , c'était le cas ).
La seule chose qui a manqué, c'est une réaction de Hollande.........
Mieux, une discussion sur le sujet..
Alors, sur les élections, parlons-en ! le 1er tour des régionales a donné un afflux de votes FN pour faire comprendre à ces 2 partis, droite et gauche, que les français en avaient marre, qu'ils ne voulaient plus d'eux. Donc il ne faut surtout pas s'appuyer sur le fait que ces 2 pa

A qui la honte ??
Melba dim, 10/01/2016 - 19:30

En réponse à fabd4449 - Une honte

Comment pouvez-vous dire çà : empêcher des milliers de gens d'exercer leur droit fondamental, la liberté de se déplacer.... mais tout était expliqué à l'avance, par écrit et en images, comment aller de là à là sans passer par la partie bloquée du périphérique !
Et tout citoyen a dans ses droits fondamentaux, celui de s'exprimer, de manifester.. ( la manifestation doit être déclarée et acceptée , c'était le cas ).
La seule chose qui a manqué, c'est une réaction de Hollande.........
Mieux, une discussion sur le sujet..
Alors, sur les élections, parlons-en ! le 1er tour des régionales a donné un afflux de votes FN pour faire comprendre à ces 2 partis, droite et gauche, que les français en avaient marre, qu'ils ne voulaient plus d'eux. Donc il ne faut surtout pas s'appuyer sur le fait que ces 2 pa

A qui la honte ??
Melba dim, 10/01/2016 - 19:32

En réponse à fabd4449 - Une honte

Comment pouvez-vous dire çà : empêcher des milliers de gens d'exercer leur droit fondamental, la liberté de se déplacer.... mais tout était expliqué à l'avance, par écrit et en images, comment aller de là à là sans passer par la partie bloquée du périphérique !
Et tout citoyen a dans ses droits fondamentaux, celui de s'exprimer, de manifester.. ( la manifestation doit être déclarée et acceptée , c'était le cas ).
La seule chose qui a manqué, c'est une réaction de Hollande.........
Mieux, une discussion sur le sujet..
Alors, sur les élections, parlons-en ! le 1er tour des régionales a donné un afflux de votes FN pour faire comprendre à ces 2 partis, droite et gauche, que les français en avaient marre, qu'ils ne voulaient plus d'eux. Donc il ne faut surtout pas s'appuyer sur le fait que ces 2 partis sont pour l'aéroport pour justifier ce projet inutile.
Au fait, vous savez que Nantes a déjà un aéroport ( même taille que celui de Genève mais avec 4 fois moins de voyageurs, ( pas la peine de dire qu'il est saturé celui de Nantes ! )

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.