Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mercredi c'est permis Mc d'eau et miroir do

0 03.02.2016 11:31 écrit par Cédric Blondeel
Archives PO

Archives PO

Chaque mercredi, un journaliste de la rédaction donne son point de vue sur l'actualité nantaise.

Ça ne sent pourtant pas encore la frite et la viande grillée ! Pourtant, les voix s'élèvent déjà contre l'installation du roi américain du hamburger.

Fallait-il cependant laisser désert un espace commercial de ce Carré Feydeau cible depuis si longtemps de tant de critiques ? Oui à condition d'avoir la certitude qu'une enseigne « plus flatteuse» y pose ses bagages au plus vite. Non dans le cas contraire.

Et puis, faut-il juger le fast-food comme un mauvais ingrédient pour la santé du quartier ? On ne se fera pas l'avocat du diable. Mais force est de reconnaître que de nombreuses familles apprécient y partager le repas d'un soir ou d'un midi. Et puis, le diable ne se cache pas forcément entre deux tranches de pain toasté dès lors qu'on assure un équilibre alimentaire sain à sa progéniture. Dès les beaux jours venus, on imagine bien quelques pique-niques sur l'herbe près du miroir, où la cuisine contemporaine s'associerait à l'architecture antique du château.

Le plus dur sera alors d'assurer un peu d'hygiène au cracheur de brumes et autres jets aqueux qui s'évadent chaque jour du miroir. Car, pour l'heure, les poubelles du secteur sont bien insuffisantes. Et il est à craindre qu'elles débordent vite d'emballages gras.

Personne ne souhaite découvrir un reste de cheeseburger flotter sur un miroir qui ne demande qu'à refléter l'essor tant attendu d'un quartier. « Fast food or not fast food »...

Cédric Blondeel

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.