Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Mondial 2014 Copacabana by night (carnet de bord)

0 04.07.2014 11:47
Voir la vidéo

Gildas Crozon est l'envoyé spécial des Journaux de Loire au Brésil. Il nous livre son carnet de bord : 

L’un des plaisirs à Rio est que la vie ne s’y arrête jamais. Aux beautés du paysage en diurne succède la frénésie de la nuit. Rio de Janeiro est une ville à arpenter à toute heure, car à toute heure différente. Et la nuit, ses lumières aimantent inévitablement vers le bord de mer. Honneur à la « jet-setteuse » Ipanema, haut lieu de la vie balnéaire de Rio, située juste derrière Copacabana. Tout y est propre, mais aussi « in » : les surfeurs aiment à se donner rendez-vous sur ce spot, avec sa mer plus agitée que la proche Copacabana. L’océan est pourtant le même, toujours l’Atlantique. Mais protégée par ses deux forts (Copacabana et Leme) aux deux pointes, la plage la plus connue du monde offre ses abords mythiques aux promeneurs et nageurs. Tout le Brésil est là : le jaune du sable, le bleu de la mer et le vert des montagnes environnantes, où le Cristo Redentor du Corcovado a planté ses pieds de béton et déploie ses larges bras. Les sportifs en tous genres ont aussi les bras levés, et un ballon jamais trop loin, toute la journée. Pendant le Mondial, le cœur du Brésil y bat. Le cliché de Copacabana n’était sans doute pas un cliché.

Gildas Crozon

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.