Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Municipales 2014 : duel socialiste demain à Saint-Nazaire

0 26.06.2013 09:26
Face à face entre Éric Provost (à gauche), actuel adjoint à l’urbanisme, et David Samzun (à droite), actuel adjoint au rayonnement

Face à face entre Éric Provost (à gauche), actuel adjoint à l’urbanisme, et David Samzun (à droite), actuel adjoint au rayonnement

Photos Presse Océan - Nathalie Bourreau

Demain, les socialistes nazairiens devront choisir leur candidat pour les élections municipales 2014. Face à face entre Éric Provost (à gauche), actuel adjoint au rayonnement de la Ville, et David Samzun (à droite), actuel adjoint à l’urbanisme.


Retrouvez notre double page consacrée à ce duel aujourd’hui, mercredi 26 juin, dans les colonnes de Presse Océan (édition Saint-Nazaire - Presqu’île) avec :
- les parcours personnel et professionnel des deux postulants
- Leurs atouts respectifs, leurs soutiens
- le point de vue de l’UMP
- les informations pratiques sur le vote de militants

Retrouvez ci-dessous les professions de foi des deux postulants.


Profession de foi d’Eric Provost

« J’ai longuement mûri ma candidature pour conduire la liste du Parti socialiste et d’une gauche unie pour les élections municipales de 2014 à Saint-Nazaire. Je souhaite à présent vous en donner les raisons.
Enfant de Saint-Nazaire…
Mes parents se sont installés à Saint-Nazaire lorsque j’avais douze ans. J’aime cette ville, j’y ai grandi, j’y ai mes amis. Si mes études et ma vie professionnelle m’ont amené à bouger, je n’ai jamais quitté Saint-Nazaire où j’habite avec ma famille. Je travaille depuis 1987. Aux Chantiers de l’Atlantique, puis la Caisse d’Épargne où j’ai dirigé une agence à Saint-Nazaire, ensuite la Carène et la Région des Pays de la Loire au service du développement des collectivités locales. En 1997, j’ai choisi de m’engager en politique. À gauche, au Mouvement des citoyens puis au Parti socialiste, avec deux objectifs : défendre les valeurs auxquelles je crois, qui sont celles de la solidarité et du progrès, et participer au développement de ma ville, au service des Nazairiens. J’ai pu mettre en action cet engagement en devenant aux côtés de Joël Batteux, maire-adjoint de Saint-Nazaire en 2008.
…Pourquoi je vous propose d’être votre prochain maire
Oui, j’aime Saint-Nazaire et c’est pourquoi je vous propose de mener la bataille des municipales. Saint-Nazaire doit rester à gauche, avec les valeurs qui la fondent et que nous partageons, avec ce sens aigu de la solidarité qui donne son caractère à notre ville portuaire. Saint-Nazaire doit continuer d’avancer, avec de nouvelles énergies, pour inventer ensemble une ville que je veux exemplaire, ouverte, constructive.
Pourquoi moi ? Exercer la fonction de maire est le plus beau des mandats politiques. C’est aussi une très lourde responsabilité qui exige d’être à l’écoute de ses concitoyens, capable de prendre les bonnes décisions dans le respect de chacun. Mais avant tout c’est avoir une vision pour l’avenir de sa ville, un vrai projet pour ses concitoyens, l’idée d’une modernité à partager J’ai des valeurs fortes, j’ai un projet pour Saint-Nazaire, j’ai l’énergie pour faire travailler ensemble toutes les volontés, tous les enthousiasmes nécessaires à la nouvelle étape qui s’ouvre.
Les piliers de ma politique municipale seront la citoyenneté, la laïcité et la solidarité. C’est un engagement sur lequel les Nazairiens peuvent compter. Je serai un maire responsable, rassembleur, porteur d’une ambition collective. C’est pour moi le moment comme c’est le moment pour Saint-Nazaire de franchir une nouvelle étape de son développement.
Saint-Nazaire doit rester à gauche
J’inscris mon action dans une pratique politique renouvelée associant tous les acteurs concernés, celle de la transparence, de l’égalité de traitement, de la qualité du service public. Les Nazairiens qui me connaissent ont vérifié mes capacités et mes compétences pour assumer cette responsabilité. Ils me demandent d’être au rendez vous de mars 2014 et j’entends ne pas les décevoir. J’ai une ambition pour Saint-Nazaire : celle d’une ville ouverte qui a la volonté de renouveler ses pratiques et qui maintient le cap de la modernité.
Mes valeurs, celles des Nazairiens
Mes valeurs sont celles des nazairiens qui ont fait cette ville au fil du temps. Leur travail, leur ingéniosité et leur générosité ont construit l’identité de la ville. Ce n’est pas une ville sur le dos de laquelle on fait fortune. Elle est laborieuse dans le sens noble du terme : elle travaille. Elle sait partager et échanger. Elle sait se battre : souvent à terre, elle s’est toujours relevée.
J’ai la conviction que ce sont ces valeurs qui portent l’avenir de Saint-Nazaire, des valeurs de gauche comme socle du projet, des politiques publiques respectueuses de ces valeurs :
La solidarité pour garantir la justice et la cohésion sociale, le vivre ensemble, la juste répartition des richesses et des contributions de chacun ; le respect et la défense de la laïcité, de la citoyenneté pour garantir à chacun ses droits fondamentaux.
Je veux être le maire des nouvelles énergies
Un maire rassurant, moderne et responsable, fidèle à ses convictions, à ses engagements, un maire à l’écoute, un maire représentant et incarnant Saint-Nazaire en mesure de développer son potentiel, porteur de l’ambition collective de son équipe et de ses concitoyens, un maire garant du renouvellement des pratiques et des règles du jeu démocratique, un maire qui accompagne, facilite les initiatives, sur lequel on peut toujours compter.
Pour fabriquer ensemble le futur de Saint-Nazaire
Ma responsabilité sera d’inscrire le projet de Saint-Nazaire dans sa réalité économique, sociale et culturelle, de dire non à la tentation de la pause au prétexte des contraintes budgétaires, mais au contraire d’entraîner plus haut et plus loin la ville et ses habitants pour fabriquer ensemble :
Une ville ouverte et attractive, une ville respectueuse de son identité et de ses valeurs ; une ville qui revendique un passé riche d’innovation et de transformation sociales, et dont le futur s’inscrit dans la même ambition ; une ville exigeante pour les services publics qu’elle rend à sa population ; une ville centre qui attire et permet de développer des activités économiques et de l’emploi : une ville animée avec et pour ses habitants ; une ville qui réponde au défi d’un développement équilibré respectueux de la richesse de ses espaces naturels et agricoles mais capable d’assurer la croissance de son économie dont dépendent les politiques de solidarité ; une ville de la culture et de la connaissance accessibles à tous; une ville sûre, rassurante, où il fait bon vivre quel que soit son âge et son statut social.
Je suis le candidat du Parti socialiste et j’ambitionne de devenir le Maire de tous les nazairiens. Mon objectif sera de rassembler les socialistes, les forces de gauche, les nazairiens derrière moi. Je vous propose d’en parler, de débattre, de nous enrichir mutuellement d’idées neuves pour notre ville, dans une campagne digne. »
 

Profession de foi de David Samzun

« Il y a maintenant trois ans, je vous ai informés de ma décision de me porter candidat à la fonction de maire de Saint-Nazaire. Cette déclaration anticipée avait un seul objet : permettre la mise en oeuvre d’une large dynamique collective, en toute transparence.
Cette décision est née d’une évidence : j’aime notre ville et ses habitants. Je crois pouvoir dire que je les connais bien, dans la variété de leurs histoires et de leurs visions, dans la diversité de leurs quartiers et de leurs attentes, dans la richesse de leurs engagements et de leurs projets. Ce sincère attachement m’amène aujourd’hui à vous soumettre ma candidature au poste de premier des socialistes pour conduire la liste que nous constituerons avec nos partenaires en vue de l’élection municipale de mars 2014.
Cette décision est aussi née de ma conviction que ma personnalité, mon expérience politique, ma connaissance de la ville et des enjeux intercommunaux et métropolitains seront utiles pour ouvrir un nouveau cycle politique à Saint-Nazaire et relever les défis qui nous attendent. Au gré des campagnes électorales, des réunions publiques tenues dans le cadre de mes fonctions de maire adjoint, de mes déplacements très réguliers dans tous les quartiers de la ville en tant que Président de Silène, je suis en contact permanent avec les habitants et suis au fait de leurs préoccupations. Mes échanges réguliers avec les deux parlementaires, les élus intercommunaux, départementaux et régionaux ainsi qu’avec ceux du pôle métropolitain nourrissent ma vision du territoire et de ses enjeux. Les qualités essentielles d’un maire doivent être l’écoute, la capacité à fédérer, animer et décider. On me reconnaît ces qualités. Je souhaite les mettre au service d’un projet politique partagé et ambitieux pour Saint-Nazaire, la Carene et la Métropole.
Imprégné des valeurs laïques et humanistes, je serai le défenseur de notre tradition d’ouverture et de solidarité. J’ai le plus profond respect pour les générations d’élus, de militants syndicaux, mutualistes et associatifs, de professionnels de tous ordres qui se sont passionnés pour notre ville et y ont mené leur action afin de la rendre toujours plus juste et solidaire. Les tensions économiques et sociales que nous connaissons aujourd’hui, ici comme au plan national, mettent à mal le modèle de société que nous, socialistes, voulons faire émerger. Je mesure les risques que ces difficultés font courir à cet idéal qui anime nos engagements au sein de notre ville quelles qu’y soient nos responsabilités.
Etre socialiste, c’est faire de l’émancipation le coeur de son action. Je serai aux côtés de toutes celles et ceux qui font de Saint-Nazaire une ville surprenante et qui se bat, qui a des choses à dire sur ce qu’elle est et ce qu’elle veut devenir. Je serai le garant d’une politique équilibrée, entre les habitants, entre les quartiers, entre les communes de notre intercommunalité, entre les pôles de la métropole. Je serai attentif à la diversité des pratiques et des attentes, à la variété des identités de notre ville à la fois urbaine, rurale, maritime. Animateur du débat, je serai curieux des projets de toutes celles et ceux qui animent notre ville, qu’ils agissent dans le champ économique, social, environnemental, culturel, sportif, et serai garant de la qualité de la concertation. Décideur et chargé de conduire l’action municipale, je veillerai à la défense et à l’amélioration du service public, à la constitution d’une équipe politique et technique soudée autour d’une ambition commune, à la recherche de partenariats qui permettront de préparer l’avenir et de maîtriser notre destin.
Depuis ma déclaration de candidature, j’ai veillé à la totale transparence de ma démarche vis-à-vis du Parti socialiste et de la population. Les uns et les autres ont été informés de chacune des étapes et ont été invités à prendre part au travail commun. Dès le départ, le contrat était clair : ma famille politique, depuis 25 ans, c’est le Parti socialiste. C’est donc à lui seul, c’est à dire à chacun d’entre vous, qu’il appartient aujourd’hui de confirmer la légitimité de ma démarche. Mon parcours à vos côtés, nos rencontres et nos discussions, nos succès et nos échecs partagés, les responsabilités politiques que vous m’avez confiées m’ont permis de me former. C’est aussi tout cela qui me conduit aujourd’hui à solliciter auprès de vous cette grande responsabilité.
Je veux vous dire ma fierté devant le travail accompli ensemble dans le cadre des réflexions sur le projet pour les prochaines élections municipales. Je partage pleinement les objectifs que nous nous sommes fixés en termes d’évolution de nos pratiques démocratiques, d’animation de la future majorité, de renouvellement minimal de 50% de la liste, de non cumul des mandats, de parité au sein du bureau municipal. Les habitants de notre ville ont, de longue date, manifesté leur fidélité aux valeurs de gauche, laïques et républicaines, et tout particulièrement aux idées portées par le Parti Socialiste. Cela nous confère une grande responsabilité : celle de faire honneur à cette histoire et aux élus qui l’ont incarnée. Francois Blancho, Étienne Caux, Joël Batteux ont été de grands maires. Chacun avec leur personnalité, dans des contextes historiques variés et parfois graves, ils ont su donner corps à un projet politique adapté aux nécessités de leur temps et porter haut les couleurs de notre cité. Le contexte économique, social et financier est particulièrement difficile. J’ai rencontré depuis plusieurs mois des souffrances, des inquiétudes et de fortes attentes. Notre devoir sera d’y répondre avec responsabilité, en faisant des choix. Nos prédécesseurs ont su répondre aux défis de leurs temps. Forts de cet héritage et de l’esprit de solidarité qui nous anime, nous saurons, ensemble, relever ceux qui nous attendent.
Nous disposons d’une déclaration de principes et d’un projet adoptés par les socialistes en vue des élections municipales. J’ai par ailleurs pris l’initiative de créer l’association « Demain Saint-Nazaire », qui réunit elle aussi 400 adhérents et a rendu public ses propres réflexions. Ces deux très riches productions, largement convergentes, alimenteront très utilement la suite des réflexions. Il appartiendra à l’équipe de campagne que j’animerai de leur donner corps dans le programme que nous préparerons, avec nos partenaires de gauche et tous les habitants qui le souhaitent, dans le cadre d’une large concertation. De fait, 800 personnes sont déjà mobilisées pour réfléchir sur l’avenir de leur ville et partager la préparation d’un programme commun. C’est une immense force militante, qui permettra à la fois de nourrir les réflexions et de mobiliser les énergies, dans le cadre d’une campagne de très grande proximité qui me parait absolument nécessaire.
Vous pouvez compter sur moi : je serai personnellement présent aux côtés de toutes celles et ceux qui voudront bien prendre part à la campagne, que je souhaite ouverte et conviviale. Chacun pourra y trouver sa place. Tout au long du mandat, je continuerai bien évidemment d’être présent dans la vie de la section, pour évoquer les réflexions et les projets de la municipalité et échanger avec vous sur l’avenir de notre ville.
Pour finir, je tiens à vous remercier, vous les militants socialistes, pour le temps que vous avez bien voulu consacrer à nos échanges. Je remercie aussi celles et ceux, issus du monde associatif, des organisations syndicales, du monde économique, qui ont pris le temps d’échanger avec moi sur leurs visions de Saint-Nazaire et de son avenir. Depuis ma déclaration de candidature, ma démarche a été honnête et rigoureuse : transparence, action collective, respect des personnes et des organisations ont guidé mon action. Je m’engage à ce que cette méthode soit toujours la mienne, tant dans la conduite de cette campagne que dans l’exercice des responsabilités. »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.