Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Municipales L'explosion des votes blancs et nuls en Loire-Atlantique

1 29.03.2014 06:03
À Nantes, les votes blancs ou nuls ont progressé de 1,1 %. Photo PO-Romain Boulanger

À Nantes, les votes blancs ou nuls ont progressé de 1,1 %. Photo PO-Romain Boulanger

 Des lignes de résultats seront suivies de près demain soir, pour le second tour des municipales. Le niveau de l’abstention ? Pas seulement… Dimanche dernier, le nombre de bulletins de vote blancs et nuls a littéralement explosé en Loire-Atlantique. Une hausse de 42,27 points dans la commune de Belligné (par rapport à 2008), 41,79 points à Bouvron, 33,81 points à Assérac… 35 000 électeurs de Loire-Atlantique, sur 592 550, ont voté blanc ou nul dimanche. Un chiffre en forte hausse. Plusieurs explications sont avancées pour décrypter le phénomène...

Dossier à lire ce samedi 29 mars dans les éditions de Presse océan.

Commentaires (1)

pas une surprise..
vivalta44 sam, 29/03/2014 - 10:03

...abstention, vote blanc, vote nul...toutes ces réactions sont maintenant bien ancrées dans notre démocratie...elles s'expliquent principalement par la déception du peuple au travers de plusieurs décennies de suffrages...et de promesses jamais tenues et de manque de prospective nécessaire pour évoluer dans un monde gouverner par la mondialisation...et pour cause nos POLITIQUES ne raisonnent qu'en terme de réélection donc à trop court terme, pour défendre des causes comme l'écologie, la protection sociale...ils ne se comportent que comme des experts comptables en faisant utilisation de nos impôts à des fins clientélistes...à titre d'exemple, nos systèmes de retraite (en péril)...s'il y a un sujet facile à traiter c'est bien celui-ci, dès lors que l'on prend du recul...des milliers de fonctionnaires travaillent sur les courbes de natalité, de mortalité, et connaissent très précisément les flux d'inactifs (retraités) et d'actifs (cotisants) à horizon 40 ans...mais non!! aujourd'hui nous gérons l'urgence aux travers de "réformettes" qui se succèdent au rythme des alternances politiques alors que dans les années 80 les socialistes, par exemple, ont pris des mesures à l'opposé (retraite à 60 ans, 35 heures etc...nous pourrions prendre des exemples nombreux qui vont dans le même sens!!
alors, non l'éloignement des Français du vote, n'est pas une surprise...

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.