Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes 300 photos en ligne de Nantes en 1900 signées Victor Girard

0 18.05.2015 18:00
Une des images sublimes du pont Henry après la destruction, par la Loire du pont Maudit.

Une des images sublimes du pont Henry après la destruction, par la Loire du pont Maudit.

Photo Victor Girard/ famille Quennec

Nicolas Quennec, l’arrière petit-fils du photographe Victor Girard (1867-1955) a mis en ligne 300 photos. Il en aura passé des heures et des heures à scanner et à légender ce trésor photographique. Le site est désormais ouvert à tous. « Je poste aussi des photographies sur twitter », indique Nicolas Quennec, 42 ans, qui a « toujours connu ces images. Elles étaient à la maison, on les regardait de temps en temps ».


Un superbe voyage à Nantes dans la machine à remonter le temps


Aujourd’hui, il invite ceux qui aiment le vieux Nantes à venir apprécier son travail sur le site dédié à son aïeul et à le suivre sur twitter. Nicolas Quennec a procédé par classements. Une vingtaine de photos s’arrêtent sur « la vie quotidienne et les petits métiers à Nantes en 1900 ». C’est un réel plaisir de découvrir un troupeau de moutons, près des anciens abattoirs. Ceux-là seront remplacés par le marché de Talensac. Sous la neige, les petites marchandes de lait attendent le chaland place Royale. Plaisirs visuels aussi que la construction du pont Transbordeur ; moments émouvants avec sa fille et ses soldats noirs américains. L’actualité, avec la police montée qui charge contre les manifestants lors des Inventaires (1906) s’inscrit aussi dans cette précieuse collection. Photographe professionnel, Victor Girard fut en effet reporter (de 1893 à 1913) au journal Le Phare, ancêtre de Presse-Océan. Un étonnant voyage à Nantes dans la machine à remonter le temps.


S.P.

REPÈRES
Sur twitter : @VictorGirardN
Le site : victorgirard.fr

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.