Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes A la recherche d'une tête de cheval et d'une maison nantaise

0 16.10.2014 15:40
Au début du 20e siècle, le maréchal-ferrant de la rue de Châteaubriand

Au début du 20e siècle, le maréchal-ferrant de la rue de Châteaubriand

Qu’est donc devenu la tête de cheval sur cette enseigne ? C’est la question que se pose Brigitte Heridel (née Melaye) qui se souvient de son grand-père, un maréchal-ferrant, qui travaillait rue de Châteaubriand à Nantes, dans le bas de Talensac. « On a du mal à imaginer cela aujourd'hui mais cette rue étaient envahie de chevaux dans les années 50 », écrit-elle. « Les paysans venaient livrer leurs légumes et produits divers en carriole au marché de Talensac et venaient faire ferrer leur cheval en même temps. Ils attendaient au Café des Alpes qui était contigü à la forge, aujourd'hui disparu.  Mon grand père avait comme clients les transports Grandjouan, les livreurs de charbon et l'été les livreurs de pains de glace... Je me souviens très bien lorsque j'allais dormir chez mes grand parents entre 1950 et 1957 avoir été réveillée par le bruit du marteau sur l'enclume et le bruit du soufflet de forge.. En 1957 l'arrivée des camions a sonné la mort du commerce et mes grands parents se sont retirés à la campagne. Mon père qui étaient également maréchal ferrant et compagnon du tour de France a été obligé d'intégrer l'usine. Mais le plus extraordinaire dans tout ça c'est que la maison où était installé la forge est toujours là. Elle n'a pas bougé au milieu de la rue...un grand porche, une façade noire, un étage sombre et de petites fenêtres...c'est très étonnant on voit encore sur le mur les anneaux qui servaient à attacher les chevaux. Je n'ai jamais osé sonner à la porte...et j'ai l'impression que la maison est un peu abandonnée ». Qui nous racontera la suite de cette maison ?

Ecrire à : stephane.pajot@presse-ocean.com (ou par courrier à « En quête d’histoires, 15, rue Deshoulières 44 000 Nantes »

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.