Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Affaire du cadavre au grenier : accusé par tous, il reste de marbre

1 20.11.2013 10:40
Bien que très épais, le dossier d’instruction ne contient pas de mobile évident.

Bien que très épais, le dossier d’instruction ne contient pas de mobile évident.

Photo Presse Océan - Olivier Lanrivain

Trois ans après la découverte du corps de François Altomonte, dans un grenier de la  rue Joffre, à Nantes, en septembre 2010,  le procès de trois hommes s'est ouvert lundi matin devant la cour d'assises de Loire-Atlantique.

Qui a tué François Altomonte ? C’est la grande question de ce procès. Depuis le box des accusés, Nicolas Contassot, 38 ans, se défend d’être l’assassin. Les proches de la victime ne voient pas d’autre coupable que lui...

Son ADN a été retrouvé sur le scotch qui avait servi à ficeler la bâche dans laquelle se trouvait le corps ? « Je m’étais servi de bâches pour enrouler des canapés, un peu avant. Elles ont peut-être été réutilisées… », répond-il.

Son voisin de box, qui était un vieil ami à l’époque, est « formel » : il lui a demandé de monter un cadavre au grenier en septembre 2004. « Il raconte n’importe quoi », lâche Nicolas Contassot.

De nombreuses interrogations ont été soulevées hier au palais de Justice de Nantes, notamment autour du mobile du meurtre. Retrouvez notre compte rendu intégral ce mercredi 20 novembre dans les colonnes de Presse Océan.

Du 18 au 22 novembre : retrouvez ici tous nos articles sur l'affaire du cadavre au grenier

Commentaires (1)

proces du cadavre dans le grenier setembre 2010
maryvonne.lapal... jeu, 21/11/2013 - 15:33

JE SUIS INTIMEMENT PERSUADEE QU IL MENT POURQUOI IL A DISPARU TOUT DE SUITE APRES?SI VRAIMENT IL N A RIEN A VOIR C SURTOUT UN MANIPULATEUR QUI CONVAINT PAS DU TOUT MOI JE PENSE A LA FILLE DE FRANCOIS ET SES 2FRERES ET J AI UNE PENSEE EMUE POUR SA MERE DECEDEE ACCIDENTELEMENT EN ALGERIE ET ENTEREE LA BAS AVEC SON FILS MOI PERSO JE SUIS PRETE A PARIER QU IL A VRAIMENT TUE SON SOIS DISANT AMI ON N E TUE PAS SES AMIS ON LES PROTEGE

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.