Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Affaire Troadec : beaucoup d'appels "polluants" aux enquêteurs

0 03.03.2017 15:45
Conséquence des indices disséminés ici et là, les témoignages affluent.

Conséquence des indices disséminés ici et là, les témoignages affluent.

PO/FLB

Deux semaines après la disparition de la famille Troadec près de Nantes, les enquêteurs tentent toujours d'éclaircir le mystère. De nombreux indices apparaissent, s'accompagnent d'une foule de témoignages, et certains peuvent aussi brouiller les pistes...

Il est de plus en plus difficile pour les enquêteurs d'établir un scénario précis dans cette affaire hors normes.

L'enquête a franchi une nouvelle étape jeudi avec la découverte à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) de la voiture du fils, Sébastien Troadec, garée sur le parking d'une église, près de la zone portuaire. La police technique et scientifique continue de passer au crible le véhicule.

A une soixante de kilomètres de Saint-Nazaire, les investigations se concentraient toujours, ce vendredi matin, au domicile des Troadec à Orvault, au nord de Nantes, où la police scientifique opérait.

Dans le Finistère, ont été retrouvés la carte vitale, le pantalon et la carte bancaire de Charlotte Troadec près de Dirinon. C'est le secteur d'où sont originaires les parents Troadec. C'est ici encore qu'a été retrouvé un manuel scolaire appartenant au père. En conséquence, les plans d'eau proches de Dirinon sont passés au crible, jusqu'alors sans résultat probant. 

Mais selon une source proche de l'enquête, si toutes les hypothèses "restent ouvertes et sont exploitées", il faut faire aussi avec "des appels polluants" de particuliers. Les éléments retrouvés à Dirinon laissent certains enquêteurs perplexes, qui se demandent même s'il ne s'agit pas d'un puzzle destiné à "faire diversion".

Avec AFP

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.