Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Alain Baraton : "Un monde méconnu qui s'ouvre" aux Floralies

0 12.05.2014 19:17
Alain Baraton intervient sur le jardinage, tous les dimanches matin sur France Inter

Alain Baraton intervient sur le jardinage, tous les dimanches matin sur France Inter

Photo PO - NB

Jardinier en chef du grand parc du château de Versailles, Alain Baraton est parrain et président du jury de ces onzièmes Floralies internationales.

Presse Océan : Quel va être votre rôle pendant ce concours ?
Alain Baraton : « En tant que président du jury officiel, je dois veiller à l’unité de l’ensemble des votes, sur la cinquantaine de participants. L’organisation m’a approché il y a maintenant trois ans pour me proposer ce projet, ainsi que le statut de parrain pour cette onzième édition. Je connaissais les Floralies, et cela a été un plaisir pour moi d’accepter ! »

Qu’est ce que ça représente pour vous d’être ici ?
« C’est une grande joie ! C’est un événement extraordinaire, comme les jardins qui sont présentés. Cela rajoute grandement à la profession de jardiniers, et c’est important pour moi d’y participer. On considère souvent les jardiniers comme des bouseux. Avec les Floralies, on voit une élégance, une distinction qui va à totalement à l’encontre de cette idée. C’est un monde méconnu qui s’ouvre un petit peu pendant ces grandes occasions. »

Retrouvez l'intégralité de notre dossier ce mardi dans Presse Océan

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.